AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: " Tokyo... :: Shibuya Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une véritable comédie [PV Messiah]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Dim 4 Nov - 22:15

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il finit de se détendre en entendant le rire d’Aslan qui avait l’air de le croire mais également, de ne pas en prendre ombrage. Il s’étira donc, s’enfonçant un peu plus dans son canapé. Ça faisait une chose en moins et pas la moindre, même s’il restait les détails les plus croustillant mais ça, ce n’était absolument pas nécessaire du moins, pas pour le moment.
Le brun semblant pris dans ses pensées et il se contenta de l’observer sans rien dire, se demandant tout de même à quoi il pouvait bien penser. Est-ce que cela avait un rapport avec les informations ? Avec les disparitions ? Ou avec autre choses ? De toute manière, ce n’était pas comme s’il pouvait poser la question, ils n’étaient pas assez proches pour cela.

Finalement, l’autre ce leva et il le suivit des yeux toujours sans bouger.

Dans ce cas, tu ne verras pas d'inconvénient à ce que cela rejoigne les preuves de notre affaire. 
Pas le moins du monde.

Toutefois, il dû caché sa légère surprise quant à la phrase. Mais peut-être le brun l’avait-il dit plus par politesse habituelle qu’autre chose, escomptant dans tous les cas le joindre au rapport.

Je vais rapidement faire ce rapport, et nous pourrons y aller. 

Il hocha vaguement la tête sans répondre, s’installant bien avant de fermer les yeux pour se reposer. Il ne dormirait pas, comme toujours, mais ça, l’autre n’était pas obligé de le savoir et puis, ce n’était pas comme s’il avait autre chose à faire excepté regarder la télé et il n’en avait franchement pas envie.
Il ne se leva qu’une fois que Aslan donna le signal du départ, prenant quelques secondes pour que ses yeux s’habituent de nouveau à la lumière avant de lui suivre à l’extérieur en silence. Il frissonna à cause de la température extérieur mais cela ne fut que de courte durée puisque l’habitacle de la voiture était bien confortable. Il eut un petit sourire. Ces riches fonctionnaires…

Le trajet fut de courte durée et il soupira en voyant le centre commerciale. Si ça n’avait pas été d’extrême nécessité, il s’en serait bien passé. Quoique, il aurait presque été à deux doit d’appeler Eshita seulement pour ça puisqu’elle adorait faire les boutique.
Mais ça ne se faisait pas vraiment dans sa situation, surtout s’il ne voulait se faire instantanément cramé. Déjà que…

Les portes s’ouvrirent automatiquement sur le passage et l’affluence fit qu’ils n’eurent pas le choix autre que de faire un replis stratégique vers l’ascenseur… vide, ce qui restait de pas le rester longtemps. Agacé, il saisit le commandant par le bras pour le pousser dans l’ascenseur, montant à sa suite avant d’appuyer sur le bouton pour fermer les portes, les claquant ainsi au nez d’un groupe qui s’apprêtaient à monter.
Tant pis pour eux, ils prendraient le prochain.

Grognant de mécontentement, il s’appuya contre l’une des parois, les mains dans les poches alors qu’ils commençaient leur ascension… trop peu de temps. Un claquement sonore se fit attendre alors que les lumières s’éteignait, prenant la couleur verte indiquant que le mécanisme de secours avait été enclenché.
Mais l’engin de redémarrait pas. Il soupira.

Les hauts-parleurs grésillèrent.

….revendiquons… sans… Centre… prisonniers… gaz…

Agacé il donna un coup de poing dans l’attirail relayant le son, plongeant leur cabine dans le silence alors qu’il levait les yeux au plafond tout en réfléchissant.

On fait quoi ? On attends que ça passe ?

C’est pas qu’il avait spécialement envie de rester enfermé, mais il n’avait pas non plus envie d’aller taper sur des terroriste du dimanche.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Mer 14 Nov - 0:08


une
véritable
comédie




Il eut bien vite fait de terminer son rapport et de l'envoyer à l'équipe avec les preuves nécessaires avant de se lever, et de sortir Messiah de son pseudo sommeil. Dans le calme ambiant, il avait bien su faire la différence entre le ressenti d'une personne endormie et celui d'une personne qui se repose simplement... enfin. Ils quittèrent l'appartement et, en soufflant, le commandant s'installa au volant de sa voiture. Il n'aimait vraiment pas faire les courses... il y avait tant de choses plus importantes et intéressantes à faire à la place... Ils prirent la route et arrivèrent quelques minutes plus tard devant le centre commercial. Heureusement, Messiah ne semblait pas compliqué et avec un peu de chance il ferait son choix rapidement.

En arrivant à l'intérieur, ils constatèrent qu'une foule s'y tenait. Était-ce un jour de soldes ou autre bêtise du genre ? Lui ne s'intéressait pas du tout à ce genre de chose... peut-être car il n'était pas inquiété par ses moyens, ou tout simplement qu'il n'allait jamais en boutique. En tout cas, toute cette foule le dérangeait, et il devait se concentrer sur lui-même pour ne pas être submergé par leurs émotions. Alors qu'ils avançaient à peu près tranquillement, une nouvelle vague de personnes se rua sur eux et Messiah le jeta à moitié dans l'ascenseur, le refermant aussi vite derrière lui.

— Charmant...

L'ascenseur commença à grimper avant de soudainement s'arrêter dans un fracas. Aussitôt, les lumières s'éteignirent, leur laissant pour seule source de lumière le symbole du mécanisme de secours. Génial... avait-il précisé qu'il détestait faire des courses ?

"….revendiquons… sans… Centre… prisonniers… gaz… "

Une revendication ? Des terroristes étaient-ils impliqués dans cette histoire ? Si c'était le cas, ils s'étaient attaqués à l'électricité du bâtiment, et certainement pas à l'ascenseur en lui-même. C'était bien le moment... les autorités n'étaient généralement pas longues pour agir, mais c'était embêtant. Messiah, comme pour arranger les choses, détruisit le haut parleur d'un coup de poing avant de se tourner vers lui.

" On fait quoi ? On attends que ça passe ?"

Il y avait toujours un moyen de s'enfuir par le toit de l'ascenseur, mais c'était risqué. Il était préférable pour eux de simplement attendre. Ce n'était pas comme si les terroristes pouvaient les atteindre entre deux étages.

— Oui, c'est ce qu'il y a de plus raisonnable à faire pour le moment.

Il était inutile de rendre plus gênante qu'elle ne l'était leur situation. Tout rentrerait bien assez vite dans l'ordre, il le savait. Il alla s'appuyer contre l'un des côtés de l'ascenseur, attendant sagement que le problème soit résolu. D'ailleurs, les terroristes avaient mentionné un gaz ? Peut-être était-il simplement diffusé dans les rayons, car il ne sentait rien d'anormal pour le moment.

Après une dizaine de minutes d'attente, force fut d'avouer qu'il sentait à présent quelque chose d'anormal, de très anormal même... c'était quel genre de terrorisme, ça ? Ce n'était certainement pas assez pour le mettre hors d'état de nuire, ça non...

— Et merde...

Il se laissa glisser contre la paroi pour s'asseoir. Peut-être que cela calmerait la chose.. il n'en savait rien, lui. Ce genre de chose, ce n'était certainement pas son domaine.

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Sam 1 Déc - 0:35

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il soupira mais hocha simplement la tête, croisant les bras avant de s’appuyer contre la paroi de l’ascenseur. D’ailleurs… pourquoi avaient-ils parlé de gaz ? Revendication et prisonnier puis Centre devait faire référence à Hexerei mais le gaz… à moins qu’ils parlaient de ce qu’on injectais aux prisonniers ? Mais le mot serait un peu mal choisi là…
Enfin, pas que ça l’intéressait vraiment mais ils étaient bloqués dans une boîte de conserve.

Le silence s’étira et il passa une main moite sur sa nuque. Moite ? Il ne se sentait pas très bien tout a coup. Vraiment pas très bien… enfin, ça pourrait être pire mais… il ne voyait pas vraiment ce qui avait pu causer « ça » dans ce genre de circonstance. AH… le gaz… un hallucinogène peut-être ?
Il leva les yeux vers le brun qui n’avait rien dit jusqu’à présent comme pour confirmer ses doutes.

Et merde... 

Il le regarda, un peu surpris il fallait l’avouer, glisser le long de la paroi pour s’asseoir sur le sol. Ah… de toute évidence ce n’était pas une hallucination… sauf s’il imaginait ça aussi. Dans tous les cas, ça n’arrangeait pas franchement ses affaires là…
Il déboutonna quelques boutons de sa chemise à la recherche de fraîcheur, observant la porte en acier pour ne pas se concentrer sur celui qui semblait avoir le même soucis que lui.

Je ne pense pas que ça suffise à régler le problème… fit-il remarqué d’une voix légèrement amusé et un peu plus rauque que d’ordinaire.

Zut, il voyait le reflet de l’autre dans la porte… Et il avait l’air encore moins bien que lui. Bien qu’ils n’en menaient pas large après deux ans d’abstinences. Et il aurait préférait ne pas penser à ce genre de détails d’ailleurs.
Soudain il fut prit d’un fou rire.

Mais… qu’est-ce qui leur est passé par la tête ?

Ils espéraient sincèrement faire quoi avec ce genre de gaz ? Que le centre soient trop occupé à se sauter dessus pour les empêcher de braquer une prison ? Mais pourquoi dans un centre commerciale ? C’était n’importe quoi…
Il retira sa veste, la laissa tomber par terre.

‘fais chaud putain…

Il restait debout, les yeux fermés et les bras étroitement serré. Il ne manquait pas de savoir-vivre au point de sauter à l’instant sur tout ce qui bougeait mais il n’était pas sûr que les choses ne dérapent pas et vite s’il voyait l’air ingénu qu’arborait parfois son commandant.
Comme l’a fois où il l’avait embrassé…

Merde… mauvais souvenir… très mauvais là.
A son tour et sans ouvrir les yeux, il se laissa glisser contre la paroi pour s’asseoir au sol en tailleur et peut importe que la vision ne soit pas très polie. Ça allait bien passer non… Il n’allait quand même pas faire ce genre de chose ici… même s’il semblait que plus le temps passé, plus cela devenait insupportable. Il n’était pas sûr de vouloir ce que ça avait donné parmi les civils. Mauvaises pensées…

Ça va ? Demanda-t-il.

Il n’avait cependant pas prit la peine d’ouvrir les yeux et semblait pas vraiment convaincu alors qu’il n’avait qu’une seule envie, demander au brun s’il n’avait pas besoin d’un coup de main…
ou d’un coup d’autre chose…

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Dim 2 Déc - 1:48


une
véritable
comédie




Il tenta de ne fixer que le sol, se concentrant pour ne pas ressentir aussi... ce que sentait Messiah. Lui aussi était dans cet état à cause du gaz, mais le commandant ne savait pas trop ce qu'il en pensait. Il restait aussi silencieux... Il entendit des mouvements du côté de l'ex-détenu, mais ne tourna pas la tête vers lui. Il fallait rester concentré, même s'il n'était plus très sûr qu'il parviendrait à s'en sortir... déjà, il ne se voyait pas se remettre debout pour le moment...

"Je ne pense pas que ça suffise à régler le problème… "

Il se contenta de souffler. Il avait beau ne pas s'y connaitre, il sentait les choses et l'avait bien compris. Le gaz était encore là, alors ça n'irait que de pire en pire à moins qu'ils trouvent un moyen d'y échapper. Il ferma les yeux un instant. Réfléchis, putain. Mais il n'arrivait pas à penser à autre chose. Étaient-ils vraiment à la merci de... hm... ça ? Une fois le gaz dissipé, peut-être que ça partirait tout seul ... ?
Il leva finalement les yeux vers Messiah en l'entendant rire.

"Mais… qu’est-ce qui leur est passé par la tête ?"

Il avait souvent affaire à des terroristes, et pouvait dire —sans vouloir les offenser, que certains manquaient un peu de matière grise. Alors chercher ce  à quoi ils avaient bien pu penser en désignant ce gaz comme celui à utiliser était vraiment comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Impossible. Mais ça avait le mérite de lui occuper l'esprit, alors pourquoi pas...

— Peut-être sont-ils des adeptes de "fais l'amour, pas la guerre". Bien qu'attaquer l'armée ou encore le CFS aurait été plus intéressant  pour eux sur ce coup... car un centre commercial...

Quoi ? Faites l'amour, pas vos courses ? Peut-être étaient-ils d'un mouvement concernant la nourriture... Bah, il n'en savait rien, et cette chaleur commençait à lui embrouiller l'esprit. Il ne préférait pas imaginer ce cas de figure avec les vieux agents du CFS... non, vraiment pas.

" ‘fais chaud putain… "

— En effet... les secours devraient bientôt arriver..

Du moins, il l'espérait... ou peut-être pas. Arriverait-il seulement à se mettre sur ses deux jambes sans se sentir encore plus mal ? C'était vraiment une situation gênante, et il ne savait pas comment la gérer. Il n'avait jamais eu à le faire, et la possibilité que ça arrive ne lui avait jamais effleuré l'esprit. Non pas qu'il le regrettait, mais pour lui qui avait tant l'habitude de prévoir les choses et de trouver des solutions à l'avance... c'était frustrant.

"Ça va ?"

L'ex détenu le sortit de ses pensées, et il remarqua seulement qu'il venait de s'asseoir contre le mur, lui aussi. Il avait l'impression qu'il faisait de plus en plus chaud dans l'ascenseur, mais aussi en lui... et quelque chose lui disait que même se débarrasser de ses vêtements comme Messiah l'avait fait ne changerait rien à ça. Il eut un rire très léger.

— J'ai l'air si mal que ça ?

Il tentait d'en rire, mais il commençait à désespérer, et à ressentir une gêne de plus en plus insupportable. Il allait falloir qu'il y fasse quelque chose, vraiment. Il n'en avait plus rien à faire des secours, et encore moins des courses qu'ils avaient prévu de faire... il lui fallait avant tout se débarrasser de ce poids... sans mauvais jeu de mots. Il laissa sa tête aller en arrière et reposer contre la paroi de l'ascenseur, puis tourna de moitié la tête pour lancer  un regard intéressé en direction de son "compagnon de cellule".

— Éclaire-moi, Messiah... Comment allons-nous nous débarrasser de ce problème ?

Non, il n'était pas gêné de demander, car ne rien connaître à ce sujet n'avait jamais été une honte pour lui. Il voyait ça comme une connaissance parmi tant d'autres... lui savait manier Yukimura, et d'autres n'avaient aucune idée de comment faire... et les connaissances sont faites pour être partagées, n'est-ce pas ?

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Dim 2 Déc - 23:01

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il eut à peine un « hum » en réponse à l’analyse de Aslan, n’arrivant pas vraiment à ce concentrer dessus. Déjà qu’il avait posé ça un peu comme ça alors il ne fallait pas trop lui en demander. Ça et le fait de ne pas regarder le brun aussi parce qu’il commençait à la sentir assez mal cette histoire malgré tout…

En effet... les secours devraient bientôt arriver..

Avant ou après qu’il soient mort de chaleur ? Ou en chaleur dans le cas présent…
Putain de terroristes de merde. Déjà qu’il n’aimait pas les courses de base alors là, ses relations avec les centres commerciaux étaient définitivement morts. Il préférait encore aller en mission à poil.

Se rappelant – mauvaise idée – de la réaction du brun quand il l’avait embrassé, il avait fini par demander, pas franchement convaincu, s’il allait bien. Mais quand il voyait son propre état, il savait déjà pertinemment que la question était totalement stupide. Enfin… on ne pourrait pas l’accuser de ne pas faire d’effort après…
Le léger rire du brun le surprit un peu et il regarda vers lui, avec une légère moue boudeuse.

J'ai l'air si mal que ça ? 
Hum…

Disons qu’il avait surtout l’air aussi bien que lui… et lui… comment dire que ce n’était franchement pas terrible. Il baissa le regard sur son problème.
Vraiment pas terrible du tout putain.

Éclaire-moi, Messiah... Comment allons-nous nous débarrasser de ce problème ? 

Il leva de nouveau les yeux vers le brun, surpris par la question avant de violemment rougir quand elle monta définitivement au cerveau, combiné à l’air innocent du brun.
Il se foutait de sa gueule là ? C’était ça ?

Il avait drôlement chaud… beaucoup trop chaud… a un point douloureux même.

Tu…

Sa voix était encore plus rauque qu’avant et la question… avait largement entamé sa raison. Mais l’air candide en prime avait fini de l’achever. Il n’était pas spécialement porté sur la chose en temps normal en plus… mais là… C’était là situation et l’autre faisait clairement tout pour qu’il…
Putain… il ne devait pas penser à ça… il fallait se conduire en adulte responsable et lui sauter dess-ta gueule putain.

Il se redressa un peu pour se mettre en face du commandant, l’esprit un peu brumeux et soupira pour se redonner contenance et s’empêcher de faire des bêtises. Mais il le sentait pas là…
Encore moins que tout à l’heure même…

Finalement, il se pencha vers lui, assez lentement pour que l’autre le voit venir et ai largement le temps de le repousser si jamais. Puis il posa d’abord délicatement ses lèvres sur les siens tout en se mettant a genoux pour se donner plus d’appuis. Puis il mordilla sa lèvre inférieur pour demander l’autorisation de prolonger le baiser avant que l’un de ses mains vienne se perde au niveau de sa nuque, l’autre, plus « dangereuse » s’était posé délicatement sur le problème du commandant.
La voix toujours rauque, il susurra à l’oreille du brun alors que la main s’occupant du problème le caressait lentement.

C’est comme cela… qu’on s’en débarrasse.

Il savait que Aslan n’était pas idiot et qu’il comprendrait parfaitement le sous-entendu. Restait de solution, soit il l’invitait à continuer, soit il le repousser. Et même si la raison lui disait qu’il fallait bien que que se soit le second, son envie et son être entier votaient dans une large majorité pour le premier.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Lun 3 Déc - 18:08


une
véritable
comédie





Il vit les joues de l’ex détenu s’empourprer à l’entente de sa question. Était-ce mal de demander ? Ou bien la réponse dérangeait-elle Messiah ? Il optait plus pour la seconde option en voyant de l’état du jeune homme… qui s’était semblait-il empiré d’un seul coup. Il ne savait pas trop si c’était de sa faute, mais bon… il était trop tard, et il avait besoin de sa réponse pour ne pas finir par crever de chaud.

« Tu… »

Il n’arrivait pas exactement à comprendre le ressenti de son compagnon, étant surtout déconcentré par… leur problème à tous les deux, mais il percevait une certaine colère, melée à autre chose. Il n’était pas sûr de connaître cette impression et avait donc du mal à anticiper la réaction de l’ex détenu.. ce qui était aussi frustrant.

Il se plaqua un peu plus contre la paroi de l’ascenseur lorsque Messiah se mit face à lui, le fixant avec un regard fiévreux. Le commandant écarquilla les yeux, ne sachant pas s’il devait s’être attendu à quelque chose comme ça ou non… avait-il réellement espéré qu’une autre solution existait, ou bien inconsciemment avait-il pensé à autre chose… ? Il n’en savait rien, bordel… Et pourtant, lorsque Messiah vint l’embrasser, son corps tout entier en réclama un peu plus, c’était différent de la première fois. Ainsi, il y mit peu à peu du sien, mais fut interrompu par un sursaut lorsque la main de l’ex détenu se posa sur son entrejambe.

« C’est comme cela… qu’on s’en débarrasse. »

Ça, il l’avait à peu près deviné, mais il n’était pas en état de le faire remarquer à Messiah, ni même d’en rire. Ses joues s’étaient à leur tour couvertes de rougeurs, et il couvait désormais l’ex détenu d’un regard désireux. Bordel, comment en était-il arrivé là ? Ce n’était même pas raisonnable de faire une telle chose à un tel moment, à un tel endroit et avec une telle personne. Il le savait, mais ne pouvait pas non plus se résoudre à le repousser. C’était bien plus que sa curiosité qui avait été piquée, là…

Il se redressa, retrouvant soudainement un peu d’énergie, et vint se coller à Messiah, passant ses deux bras derrière sa nuque pour l’enlacer tout en venant rencontrer ses lèvres une seconde fois, avec un peu plus d’intensité, mais toujours de manière douce. Cela n’attisait pas la flamme en lui, mais il avait l’impression de quand même être sur le bon chemin. Il laissa l'une de ses mains descendre et venir se glisser sur le torse de Messiah, le caressant et le découvrant lentement. Il avait envie de le toucher, et qu'il le touche encore...  ce gaz avait vraiment des effets sur lui...

Il quitta ses lèvres pour déposer un baiser dans son cou, puis un second, se vengeant ensuite pour la morsure donnée un peu plus tôt en faisant de même, y laissant une légère marque. Il se décolla ensuite un peu de lui, laissant sa main descendre un peu plus et déboutonner le pantalon de son compagnon, relevant ensuite les yeux vers les siens, se demandant s'il voudrait continuer ainsi.


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Mer 5 Déc - 19:00

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...



@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Mer 5 Déc - 21:40


une
véritable
comédie




Il retint un sursaut en sentant une main fraiche glisser sur sa cuisse, ne cessant pas pour autant de caresser le torse de son compagnon. Alors Messiah désirait le découvrir au moins autant que lui le souhaitait ? Cela ne fit qu'amplifier son désir d'être avec lui, désir qu'il n'avait jamais véritablement eu jusqu'ici mais tentait d'apprivoiser pour ne pas brusquer les choses. Sa main était légèrement froide par rapport à sa peau mais était loin d'être désagréable, et bien qu'on ne l'avait jamais touché ainsi, il se fit vite à sa présence... la réclamant désormais plus que toute autre chose. Il poursuivit ses caresses, s'attardant quelques instants sur ses tétons, les titillant un peu en observant ses réactions.
Après lui avoir donné quelques baisers, le brun vint lui donner une morsure dans le cou, appréciant la douceur et le goût de sa peau et souhaitant s'y graver l'espace d'un instant.

La réponse de Messiah ne se fit pas attendre puisqu'il le sentit agripper plus fermement son postérieur, le faisant pousser un léger soupir de surprise tant que d'aise. Il vint planter son regard dans le sien. Alors c'était comme ça ? Lui aussi voulait aller plus loin, et pour se faire il entreprit de déboutonner le pantalon de son compagnon, l'interrogeant tout de même d'un nouveau coup d'oeil. Au point où ils en étaient et bien qu'il n'était pas sûr de la suite des événements, il ne se voyait plus vraiment arrêter, mais il préférait tout de même être sûr que l'ex détenu voulait aussi poursuivre. Il n'était pas un connaisseur, mais le point de non retour serait bientôt véritablement atteint. Sans qu'il le veuille réellement, son regard interrogateur se transforma bientôt en regard défiant. Il voulait le toucher, putain, et sa main en tremblait presque.

Le froid de la paroi lui glaça le dos lorsque Messiah l'y colla, l'embrassant désormais avec plus de fougue. Cette réponse était on ne peut plus satisfaisante, et le commandant était prêt à dévorer son compagnon... ou à se faire dévorer. Il répondit à ce nouveau baiser avec plaisir, tentant d'y retransmettre à quel point il en avait désormais envie. D'humeur bien plus audacieuse qu'auparavant, il ne se retint pas de tenter de glisser sa langue sur les lèvres de son compagnon, de manière certes un peu maladroite étant donné qu'il n'avait jamais essayé de faire ça, avant de prolonger son baiser en l'y glissant cette fois complètement et caressant la sienne.
Il s'autorisa à pousser un gémissement lorsque l'ex détenu commença à caresser son intimité, rougissant malgré lui plus à cause de la chaleur que de la gêne. Il n'en était plus là, et attendait au contraire que l'autre le découvre un peu plus.



   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Mer 5 Déc - 22:40

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...



@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Jeu 6 Déc - 1:19


une
véritable
comédie





   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Jeu 6 Déc - 14:57

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...



@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Jeu 6 Déc - 16:23


une
véritable
comédie





   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Jeu 6 Déc - 18:36

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...



@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Jeu 6 Déc - 22:21


une
véritable
comédie





   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Ven 7 Déc - 14:44

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...



@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Ven 7 Déc - 17:05


une
véritable
comédie





   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Ven 7 Déc - 18:40

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...



Vérifiant d’un coup d’oeil que Aslan eut finit d’arranger ses affaires, il posa sa main sur la paroi métallique avant de remettre l’ascenseur en fonctionnement.

Quand les portes s’ouvrir, il sortit rapidement de l’appareil, mettant ses mains dans les poches avant de marcher tranquillement derrière le brun. Si lui commençait à prendre le large tout seul, il allait se faire chopper par les autorités toujours présente et il n’avait vraiment pas envie de perdre du temps avec eux.
Il attendit patiemment et sans la ramener que Aslan échange quelques mots avec eux, sûrement sur la situation mais lui s’en foutait bien, son regard dérivant un peu trop sur les fesses du Commandant. Et merde… il avait sérieusement un problèmes là…

Il ne regrettait vraiment pas d’avoir fait cela… il y avait prit beaucoup de plaisir et espérait sincèrement qu’il ne se trompait pas en disant que c’était la même chose pour Aslan. Toutefois, il s’inquiétait un peu… au-delà de la raison sensé de l’acte, est-ce que Aslan n’allait pas regretter de l’avoir fait avec lui ?
D’autant plus que c’était sa première fois de ce qu’il avait compris. Il ne savait vraiment pas comment agir par rapport à cela.

Soupirant, il continua tranquillement à suivre le brun jusqu’à la voiture, grimpant du côté passager tout en se demandant si conduire était une bonne idée pour Aslan. Mais il ne dirait rien, ayant comprit que le commandant n’accepterait sûrement pas qu’il prenne le volant de toute manière.
Il tourna la tête vers la fenêtre pour observer le paysage défiler tout en se forçant de ne pas observer le reflet du brun dans celle-ci. Comme il aurait aimé prendre une bonne douche chaude et dormir…

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Ven 7 Déc - 21:59


une
véritable
comédie




"Je vote pour…"

Le psy était tranquillement resté auprès de lui pour cette étreinte, jusqu'à ce qu'il décide de la briser en jugeant qu'il valait mieux pour eux de ne plus s'attarder trop longtemps sur les lieux et propose de s'occuper de l'achat des vêtements une fois rentrés et reposés grâce à internet. Ce que Messiah accepta sans se faire prier, ce qui était totalement compréhensible. Et tant mieux, aussi... il n'avait pas envie de se balader dans les rayons avec.. ça en lui, surtout avec la sécurité qui sera en train d'examiner les lieux.

Ainsi, ils se rhabillèrent, et le brun détourna les yeux, légèrement gêné, en voyant l'ex détenu s'occuper des "résidus" au sol, les transformant en eau. Bien, ce serait ça de moins derrière eux. Le brun n'avait pas spécialement envie que la police tombe dessus par la suite et ce demande ce dont il pouvait s'agir. Enfin, l'ascenseur fut remit en marche et ils purent regagner le rez-de-chaussée. Le commandant passa devant et remarqua que de nombreux hommes en uniformes se trouvaient là, dont certains du CFS. Cherchaient-ils un lien avec des psy ?
Leurs regards se portèrent vers lui. Évidement. Son visage reprit sa froideur habituelle, et il laissa Messiah derrière pour aller leur dire tout ce qu'il savait, c'est à dire pas grand chose, ainsi qu'échanger quelques formalités avant de s'en éloigner, retrouvant son compagnon bien assez vite.

Ils gagnèrent la voiture et prirent la route dans un silence complet. Le brun s'efforçait de ne fixer que la route et d'ignorer la gêne au niveau de son postérieur, étant aussi pensif par rapport à tout ce qui venait de lui arriver. Il avait vraiment apprécié.. et peut-être qu'une toute petite partie de lui espérait que ce genre de chose se reproduirait, mais il ne savait pas trop ce que pensait Messiah de son côté... Pendant tout l'acte, il s'était vraiment senti lié à lui, et pas que de le sens physique, mais ce n'était peut être justement qu'une chose ne pouvant durer qu'un instant. Après tout il avait toujours été plutôt distant avec lui. Il n'avait aucune idée de comment deviner ce genre de chose, lui. Il n'avait jamais compté le faire, non plus...

Il gara la voiture devant son appartement et en sorti tout aussi silencieusement, se dirigeant immédiatement vers la porte après avoir attendu que Messiah soit aussi sorti. Une fois à l'intérieur, il déposa soigneusement sa veste et son sac avant d'aller en cuisine servir deux verres d'eau. Il était quasiment sûr que Messiah était au moins aussi assoiffé que lui après tout ça... et il but son verre en entier, soufflant après l'avoir reposé sur la table.

— Je vais à la douche.  

Il avait vraiment besoin de se décrasser en profondeur... il ne savait d'ailleurs pas bien comment il allait faire et ne préférait pas y penser, mais bon. Rougissant légèrement en repensant au pourquoi du comment, il fila dans la salle de bain sans dire un mot de plus. Messiah savait déjà qu'il pouvait faire comme chez lui, et c'était suffisant...

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Sam 8 Déc - 21:43

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Le trajet se déroula en silence et il ne fit rien pour le briser, se contentant d’observer le paysage défiler au travers de la vitre. Pour le moment, il ne voulait toujours pas penser aux conséquences de ce qu’il venait de se passer. Ils étaient tout les deux adultes et… consentant malgré l’étrangeté de la situation alors, il ne devrait pas y avoir de problème.
Seulement leur situation… ou plutôt la sienne, rendait tout de même les choses assez particulière.

La voiture s’arrêta enfin a destination et il garda lui aussi le silence en sortant le véhicule, suivant tranquillement le brun jusqu’à son appartement. Étrangement, il était rassuré d’y retourner… parce que Aslan n’avait pas jugé nécessaire de l’envoyer au dortoir du CFS même après ça ? Sûrement. A moins que cela ne soit autre chose encore, il ne savait pas vraiment.

Une fois à l’intérieur, il plia sommaire sa veste qu’il posa sur le dossier du canapé avant de suivre le brun dans la cuisine, le remerciant silencieusement en le voyant remplir deux verres d’eau dont un qu’il descendit d’un trait, le remplissant de nouveau juste après.

Je vais à la douche.
Tu…

Il se ravisa, hochant légèrement la tête avant de boire son second verre. Il allait lui proposer un coup de main mais… ce n’était sûrement pas nécessaire et puis, ce n’était pas comme si… enfin, comme s’ils étaient proches en tant normal. Tout était la cause du gaz.
Il soupira, reposant son verre sur la table dans un petit bruit. Il ne regrettait pas l’acte… mais les circonstance lui laissait tout de même un arrière goût amère. Et il ne voulait pas que l’autre pense qu’il soit du genre à perdre le contrôle et à sauter ainsi sur les gens. Au moins, il espérait que Aslan ne regrette pas malgré tout que ce soit avec lui…

S’étirant doucement, il retourna dans le salon, récupérant la télécommande pour allumer la télévision. Encore une émission sur les pingouins ? Ils avaient sérieusement un problème avec eux… et sur la reproduction en prime…
Une moue boudeuse sur le visage, il éteignit l’écran avant de soupirer de nouveau. Il se vautra donc sur le canapé, allongé sur le dos sur toute la longueur, les bras repliés sous la tête avant de fermer les yeux. Son esprit n’allait pas le laisser tranquille…

Quand il entendit la porte de la salle d’eau, il se redressant avant de quitter le canapé. Son regard dériva une nouvelle fois sur le corps du brun avant de soupirer, regardant ailleurs.

J’y vais aussi…

Il passa devant lui avant de s’arrêter à son niveau, un peu hésitant.

Mon vrai prénom… C’est Asuka.

Ne vérifiant pas la réaction de Aslan ni n’attendant de réponse,  il partit se réfugier dans la salle de bain. Ce n’est qu’une fois sous le jet d’eau bien chaude. Mais ce n’était pas important.
Il profita bien de la douche avant d’en sortir, se séchant sommairement avant de passer une serviette autour de sa taille. Ce cacher n’était plus vraiment le plus important maintenant même s’il n’aimait toujours pas se corps. Sortant de la pièce, il passa une main dans ses cheveux encore dégoulinant d’eau par endroit.

Je vais devoir t’emprunter d’autres vêtements…

L’autre lui avait déjà dit de faire comme chez lui mais il ne voulait tout de même pas entrer dans sa chambre pour fouiller dans une armoire qui n’était pas à lui en quête de vêtement. Il savait encore parfaitement où était sa place malgré ce qui venait de se passer entre eux.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Sam 8 Déc - 22:47


une
véritable
comédie




Une fois dans la douche, il souffla, appréciant la sensation de l'eau chaude qui coulait sur son corps et lui faisait un bien fou après tout ce "sport". Il fit au mieux pour se nettoyer complètement, repensant en même temps à tout ce qui était arrivé dans la journée, mais aussi à ce que Messiah avait bien pu vouloir lui dire avant qu'il ne quitte le salon. Il ressentait une pointe de regret en lui, mais n'était pour le moment pas tout à fait sûr de savoir pourquoi. De ce qu'il avait senti, Messiah n'avait pas de quoi regretter leur rapport. Enfin, il se sécha et enfila des vêtements propres avant de ressortir de la douche, appréciant cette fois la fraicheur de son appartement. Il se sentait un peu moins épuisé à présent, et il lui semblait qu'il était l'heure de commencer la préparation du repas.

Une fois au salon, il vit un Messiah affalé sur le canapé mais qui ne tarda pas à se redresser et de se relever, passant ensuite à côté de lui.

" J’y vais aussi… "

Il évita son regard pour simplement se diriger vers la cuisine. Il ne savait pour le moment ni ce qu'il pensait de tout cela, et encore moins ce qu'il en était du côté de Messiah. De plus, il se faisait à ce silence, tout était simplement redevenu... habituel, comme il l'aimait. Il se stoppa lorsque l'ex détenu reprit la parole dans son dos.

"Mon vrai prénom… C’est Asuka."

Il ne se retourna pas, entendant de nouveau des pas puis la porte de la salle de bain se fermer. Venait-il réellement de... cela remettait en doute tous... ses doutes. S'il lui donnait son nom, c'est que Messiah .. enfin Asuka, se sentait d'une manière ou d'une autre plus proche de lui à présent ? Il lui faisait confiance... le brun ne savait pas trop comment se positionner par rapport à ça, mais une partie de lui appréciait vraiment que le psy se sente suffisamment en confiance pour lui avouer cela.
Perturbé, il commença à préparer le repas, terminant à point lorsque Messiah sortit de la douche en arborant uniquement une serviette. Le voyant, le brun fit de son mieux pour ne pas que ça lui fasse d'effet. Des morceaux de souvenirs de ce qui s'était passé dans l'ascenseur lui revenaient. À quel point il l'avait admiré, et avait voulu le toucher.

" Je vais devoir t’emprunter d’autres vêtements… "

Ah, oui... ils n'avaient pas fait leurs achats comme prévu. Il déposa ce qu'il était en train de faire pour disparaitre rapidement dans sa chambre et en ressortir avec des vêtements propres, lui mettant dans les mains en revenant.

— Il va vraiment falloir que l'on se charge des achats demain.

Bordel, pourquoi souhaitait-il intérieurement que Messiah reste dans cette tenue, alors qu'il n'osait même pas le regarder ? Il préféra retourner dans la salle à manger afin de mettre la table, laissant son compagnon repartir afin de se changer. Il déposa le plat sur la table et s'installa, rebuvant en entier un verre d'eau en attendant son retour. Lorsqu'il revint, le brun l'invita à s'installer et à se servir, évitant son regard jusqu'à un moment donné ou il chercha justement à le croiser.

— Au fait.. j'apprécie, Asuka.

Il ne savait pas quoi lui dire d'autre, mais avait quelque part envie de lui faire savoir que son geste comptait, et qu'il tâcherai d'employer ce nom de temps en temps.. juste pour eux deux.

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Dim 9 Déc - 0:09

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il récupéra les vêtements qu’on lui fourrait littéralement dans les mains, ne sachant pas trop comment interpréter les agissements et le silence de Aslan. Regrettait-il vraiment finalement ?
Il retint un soupir, sentant que se casser la tête à ce propos ne servirait à rien. Il faudrait qu’il lui pose la question… mais voulait-il vraiment la réponse ? Il n’était pas certain de la façon dont il réagirait si le brun regrettait vraiment.

Il va vraiment falloir que l'on se charge des achats demain.

Il hocha la tête avant de se diriger vers sa chambre, retirant sa serviette pour passer les vêtements plus chaud et agréable. Il soupira. Avait-il vraiment envie de retourner dans la pièce d’à côté ? Pas vraiment. Mais ce n’était pas comme s’il avait le choix. Il soupira de nouveau.
Il se disait parfois que le rajeunissement de son corps influait aussi pas mal sur son humeur…

Il finit par sortir de la pièce, récupérant sa serviette pour la déposer dans la salle d’eau au passage tout en refermant soigneusement la porte derrière lui. Ébouriffant ses cheveux, il se rendit ensuite à la salle à manger, les plats disposaient lui indiquant que Aslan venait tout juste de terminer de faire le repas.
Pile à l’heure.

Il s’installa donc à table puisqu’on l’invité si gentiment, fixant le brun qui lui donnait la nette impression d’éviter son regard. Il se mordit légèrement la lèvre. Donc, il lui en voulait bien finalement…
Il s’apprêta à prendre la parole quand Aslan finit par lever les yeux vers lui, un regard qui ne comprit pas et qui le déstabilisa un peu. Mais peut-être était-ce aussi parce que la situation le mettait un brin mal à l’aise.

Au fait.. j'apprécie, Asuka. 

Il l’observa, clairement surpris. Il… appréciait ? Mais il appréciait quoi au juste ? Qu’il lui ai donné son prénom ? Ce qu’ils avaient fait ? S’il avait pensé être perdu avant, ce n’était rien à cet instant. Pourtant, il garda le silence un moment, parce qu’il était bêtement heureux de l’entendre prononcé son prénom. Et même pas parce que cela faisait deux ans qu’il ne l’avait pas entendu, non, mais parce que c’était lui qui le faisait.
Et ça le troublait d’autant plus.

Je n’ai rien fait… commença-t-il dans un murmure.

Il se servit, jouant un peu ce qu’il y avait dans son assiette au lieu de le manger.

Merci…

Parce que l’entendre dire son prénom était plus important pour lui que ce qu’il n’avait cru, parce qu’il ne s’était pas rendu compte jusqu’à présent à quel point c’était douloureux pour lui de se faire appeler par un nom de code choisi par Infinity.
Il se servit finalement un verre d’eau, le vidant d’une traite. Et maintenant ? Pas qu’il n’aimât pas le silence en tant normal mais… il le dérangeait quelque peu actuellement.

Il fallait aussi qu’il sache vraiment…

J’aime beaucoup tes fesses… dit-il sur le ton de la discussion comme s’il venait d’annoncer la météo.

Puis il se mit à manger, observant son assiette tout en surveillant une quelconque réaction du Commandant. Avec ça, il devrait savoir si l’autre lui en voulait vraiment ou pas non ?
« Trop sibyllin » lui reprochait-on parfois.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Dim 9 Déc - 20:22


une
véritable
comédie




"Je n’ai rien fait…"

Peut-être s'était-il mal exprimé, car il sentait que Messiah n'avait pas bien compris ce qu'il avait voulu dire, et semblait encore plus perturbé qu'auparavant. Peut-être devrait-il éclairer ce point... mais il ne savait pas exactement comment. Il n'était pas doué pour ça, pas plus qu'il ne l'était pour.. le reste. Il laissa Asuka se servir avant de commencer à manger, regardant d'abord son assiette jusqu'à ce que la voix de l'autre retentisse à nouveau.

" Merci… "

Il leva les yeux vers lui, se demandant d'abord pourquoi il le remerciait, avant d'assumer que c'était par rapport à son prénom. Mais c'était lui qui le remerciait, au contraire... pour sa confiance et sa sincérité, peut-être qu'Akusa appréciait aussi d'entendre à nouveau son prénom, des années après avoir reçu celui de Messiah. Il esquissa un sourire en coin, se contentant de répondre avant de reprendre son repas.

— Merci à toi.

ils mangèrent ainsi un petit moment dans le silence, ne sachant pas quoi se dire d'autre. De temps en temps, son regard se perdait sur les lèvres de l'ex détenu, et il était obligé de se faire violence mentalement pour s'en détacher et de nouveau fixer sa nourriture. Combien de temps cela allait-il occuper la totalité de ses pensées ?

"J’aime beaucoup tes fesses… "

À l'entente de ses paroles, il s'étouffa. Il aimait beaucoup quoi ? Depuis quand ce genre de remarque se faisait-elle à table, sérieux ? Il ne pouvait malgré tout pas empêcher ses joues de prendre quelques couleurs, même s'il s'efforçait de garder un air sérieux au possible. Aimait-il ses fesses en général, ou bien ce qu'il en avait fait, d'abord ? Certainement un peu des deux à en juger le ton employé... Il reprit tant bien que mal son souffle, jaugeant l'ex détenu du regard. Cela voulait donc dire qu'il ne regrettait pas tant que ça.. et s'il voudrait recommencer un jour ?

— Euh... merci... je crois.

Il passa une main dans ses cheveux, se ressaisissant par la même occasion. Il ne savait pas trop pourquoi il avait eu droit à ce commentaire à ce moment précis, et n'avait pas l'impression qu'Asuka l'avait fait pour se moquer de lui. Une sincérité gênante, alors ? Peut-être était-ce ce qu'allait aussi lui apporter cette nouvelle confiance. Il termina son repas, rangea tout en continuant de penser à ses paroles avant d'aller s'installer dans la canapé, un peu las. Il tapota à côté de lui pour inviter l'ex détenu à venir s'asseoir à ses côtés.

— Il y a quelque chose qu'il faut que tu saches.

Il avait un peu l'impression d'en devoir une au jeune homme à propos de son prénom, et avait aussi envie de lui révéler quelque chose à son sujet à présent. Pour ne plus lui en devoir une... mais peut-être aussi un peu car il voulait lui montrer qu'il lui faisait confiance et avait envie qu'il le connaisse aussi, car cela influait beaucoup sur qui il était. Il reprit sur un ton sérieux.

— Je ressens tout. Joie, peine, douleur, intentions, toutes tes émotions et ressentis, en général... ça peut aller plus loin que ça, selon les personnes et ma concentration.

 

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Dim 9 Déc - 20:55

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il le remercia à son tour… sans qu’il ne comprenne pourquoi mais gardant le silence, le nez dans son assiette avant qu’une pensée ne vienne l’ennuyer. A savoir, Est-ce que Aslan regrettait ou pas ce qu’il s’était passé dans l’ascenseur ? Aussi, il posa une vérité sans détour, aussi souple et légère qu’une enclume.
Autrement dit, sans aucune finesse. Avant de guetter la réaction de son interlocuteur… qui s’étouffa. Il retint un soupire, jouant de nouveau avec sa nourriture. Lui qui avait espéré un éclaircissement… cela ne l’aidait absolument pas. Il n’avait qu’à pas tourner autour du pot et s’expliquer clairement lui reprocheront certains. Mais en attendant, il appréciait secrètement les rougeurs qui avaient pris de nouveau place sur les joues du brun. Cela lui rappelait ce qui s’était passé un peu plus tôt… Ah, il ne devait vraiment pas y penser…

Euh... merci... je crois. 

Il hocha maladroitement la tête, ne répondant pas à cela. Non, ça ne l’éclairait pas… où alors c’était là sa réponse ? Il lui répondait poliment parce que la situation l’avait gêné et qu’il ne voulait plus en entendre parler ? Il fit une légère moue, finissant son assiette sans vraiment d’entrain.
Effectivement, il n’aurait pas voulu savoir finalement. Il ne remettrait donc plus cela sur le tapis.

Il soupira, se forçant à tout finir même si l’envie n’était pas là avant de se lever en même temps que le brun, l’aidant à débarrasser les couverts et le reste. Quand le commandant s’installa dans le canapé, il le suivit tranquillement, les mains dans les poches. Il trouverait bien une excuse pour s’éclipser et se retrancher vers la chambre. Peut-être prétexterait-il d’être fatigué après tout cela.
Il observa le brun sans vraiment le voir. Non mais à quoi s’était-il attendu au juste ? Qu’Aslan l’apprécie ? Non… peut-être pas jusque là. Mais qu’il ne regrette pas au moins.

Il s’apprêta donc à prendre congé avant de remarquer que le propriétaire des lieux l’inviter à prendre place à ses côtés. Il n’avait vraiment pas envie de discuter là… Mais ce n’était pas franchement comme s’il avait le choix au fond.

▬  Il y a quelque chose qu'il faut que tu saches. 

Il fronça les sourcils avant de s’asseoir sur le canapé à son tour, restant à une distance raisonnable. Qu’il devait savoir ? Une remarque sur ce qu’il s’était passé ? Peut-être pensait-il qu’il devait absolument faire un rapport au CFS de cela ? Il aurait sérieusement préféré éviter…

Je ressens tout. Joie, peine, douleur, intentions, toutes tes émotions et ressentis, en général... ça peut aller plus loin que ça, selon les personnes et ma concentration. 

Il papillonna des yeux, clairement surpris. Celle-là, il s’y était clairement pas attendu. Il pensait avoir des remontrances ou une chose du genre et à la place il avait… qu’est-ce qu’il avait au juste ? Des informations sur le bruns et…
Il fronça les sourcils alors que l’information montait peu à peu au cerveau.

...Tout ?

Il ressentait tout… pas de manière empathique, sinon il lui aurait pas dit ainsi. Son pouvoir alors ? Pourquoi lui disait-il cela ?
Il pencha la tête sur le côté, un petit air curieux et innocent, pensif aussi. Il ne comprenait vraiment pas comment fonctionnait mentalement le brun.

Pourquoi tu me dis… Attends… vraiment tout ?

Il se mit à rougir violemment, imitant ensuite le poisson pour mettre finalement une main devant sa bouche, détournant le regard vers le sol.

Whoa… Comment…

Alors là, il était mal… mais vraiment. Et d’abord comment il avait fait ? Non parce que lui était à la limite de péter un câble dans… merde… vraiment ce n’était pas…
Un autre souvenir vint à lui et il se redressa sur le canapé, laissant un genoux sur le divan avant de chopper Aslan par le col de sa chemise, le regardant droit dans les yeux d’un air soudainement un peu furieux.

Tu n’es pas sincèrement de me dire que tu ressentais aussi ma douleur quand j’ai utilisé mon don sur toi et que tu ne m’as rien dit ?

Parce que si c’était le cas, il serait encore plus furieux… et inquiet. Parce que c’était bien de l’inquiétude qu’il l’avait envahis soudain. Parce que s’il s’était douté que l’autre ressentirait sûrement de la douleur, il ne s’imaginait pas à quel point la situation était horrible s’il ressentait la sienne. Parce que si c’était le cas, alors le plan du brun le concernant était encore plus dangereux que ce qu’il avait pensé.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.

Hier à 19:46


une
véritable
comédie




Il avait décidé de ne pas y aller par quatre chemins, comme à son habitude. Il ne savait de toute manière pas faire autrement et savait que le résultat serait le même à la fin, donc aussi efficace, même si plus surprenant. En parlant de surprise, il n'avait certainement jamais vu l'ex détenu aussi surprit et perdu que ça. Il ne savait pas si lui dire ça avait eu l'effet d'une bombe ou bien celui escompté... lui qui voulait juste lui faire comprendre qu'il lui faisait confiance, cela semblait mal barré.

"...Tout ?"

Il ne put s'empêcher de trouver adorable l'air curieux de son compagnon, et hocha doucement la tête pour répondre à sa question. Il espérait vraiment ne pas l'avoir choqué ou vexé, mais il n'avait pas eu de raison de lui dire tout cela avant cet instant.

"Pourquoi tu me dis… Attends… vraiment tout ?"

Le brun devinait aux rougeurs qu'il voyait que Asuka avait repensé à leur moment dans l'ascenseur... Et à ce qu'ils avaient tous les deux ressenti. Ah... ce genre de chose pouvait être gênante, et l'ex détenu ne pouvait pas savoir qu'il avait essayé de se concentrer sur lui même pour ne pas craquer. Ce n'était pas la meilleure des choses à imaginer en premier...

"Whoa… Comment… "

Il commençait un peu à s'inquiéter, là... son pouvoir avait beau être particulier, il ne pouvait causer une telle réaction juste comme ça... Il ressentait plusieurs sentiments mêlés chez Asuka.. incompréhension, colère, et une inquiétude plus forte ? Il ne comprenait pas... Pourquoi était-il en colère ? Il se posa d'autant plus cette question lorsque l'autre l'attrapa au col en le fixant d'un air qui illustrait sa fureur.

" Tu n’es pas sincèrement de me dire que tu ressentais aussi ma douleur quand j’ai utilisé mon don sur toi et que tu ne m’as rien dit ?" 
Il écarquilla les yeux, ne tentant même pas de le faire lâcher. Alors c'était ça ? Il était en colère par inquiétude... Le brun n'avait sans doute jusqu'ici pas réalisé qu'en plus d'avoir gagné sa confiance, il avait aussi gagné son affection. Il se mordit la lèvre, craignant qu'Asuka refuse d'utiliser à nouveau son don sur lui à l'avenir... ça ne l'arrangeait pas.
Il resta d'abord silencieux, sachant que l'autre connaissait déjà la vérité et que lui répéter ne ferait que l'énerver un peu plus. L'ex détenu savait au fond parfaitement pourquoi il ne lui avait rien dit à ce moment là. Il ne pouvait tout simplement pas, pas alors qu'il ne le connaissait que depuis si peu. Il ne pouvait pas s'excuser pour ça, n'est-ce pas ? Il avait simplement été prudent.
Il vint finalement poser sa main sur celle de son compagnon.

— Maintenant tu le sais.

S'aidant de son autre main, il vint délicatement faire lâcher son col à Asuka, soutenant toujours son regard et gardant ensuite sa main au creux des siennes. Son intention n'était vraiment pas de l'énerver, et il avait l'impression que son objectif de base était totalement passé à la trappe.

— Maintenant tu as ma confiance toute entière, je voulais simplement que tu le saches.

Il baissa ensuite légèrement la tête, ne sachant plus trop quoi lui dire. Les discussions et les confessions n'avaient jamais été son fort, et cela se ressentait encore plus à présent. Donner des directives simples et claires, il savait, mais pour le reste... Il avait fait une croix sur les relations humaines depuis si longtemps qu'il ne savait absolument plus comment s'y prendre.

Il lâcha l'ex détenu pour se lever doucement du canapé, jetant un oeil à son GSM pour voir l'heure. Il commençait à faire tard, et la fatigue de la journée se faisait ressentir. Sans doute était-il temps pour eux d'aller se reposer.

— Je vais dormir...

Il prit le chemin de sa chambre et s'y engouffra, en ressortant à peine quelques secondes plus tard. Il avait senti à nouveau la chaleur de son compagnon en touchant ses mains, et il voulait la sentir à nouveau, même si toute sa raison et sa logique lui criait de ne pas le faire. Le regard désireux, il éleva la voix.

— Tu veux... venir ?

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah

Hier à 22:58

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Quand Aslan confirma silencieusement qu’il ressentait effectivement tout il ne put s’empêcher de rougir d’avantage, soupirant doucement pour reprendre sa respiration et ses idées… mais quelles idées puisque ce fut celle de son utilisation de son pouvoir sur le brun qui lui revint en mémoire.
Furieux de cette découverte pour ce que cela aurait pu impliquer, il se redressa vivement, tenant fermement le col du haut du Commandant. Il se forçait au calme mais il avait du mal en se disant qu’il aurait pu le tuer sans le vouloir.

Il sentit une main se poser sur la sienne et il desserra très légèrement la main sans pour autant le lâcher. Il réalisa qu’il c’était peut-être un peu rapidement emporté mais en même temps… il n’accepter que très difficilement que l’on puisse jouer avec sa vie.

Maintenant tu le sais. 

Ça lui faisait une belle jambe, surtout maintenant qu’il ne pouvait apparemment plus sentir la douleur. Même si celle là n’était pas tout à fait la même alors, il ne savait pas vraiment.
Aslan le fit lâcher et il le laissa faire, pas vraiment calmé pour autant. Est-ce que l’autre se rendait compte à quel point il avait été imprudent ? Quoique, à partir du moment où c’était lui qu’il avait choisi de faire sortir… et pire, de le laisser chez lui, il avait comme des doutes sur son instincts de survie. Bien qu’il fut à sa merci avec le serum, il aurait pu le blesser avant… ou le tuer.

Alors que le brun laissait ses mains contre les siennes, ses doigts se refermèrent légèrement et automatiquement sur ses mains sans qu’il n’y fasse attention.

Maintenant tu as ma confiance toute entière, je voulais simplement que tu le saches. 

Il fit la moue, ne comprenant définitivement pas le fonctionnement de pensés de son hôte aussi, il se mit sur le côté quand le brun commença à bouger pour se lever.
Il avait sa confiance… Il eut un léger sourire sans joie. En tant normal, il aurait dit que c’était idiot car ils ne se connaissait même pas au fond. Mais au vu du don du commandant, c’était logique qu’il puisse se fier à son instinct. Il c’était clairement fait avoir… Pas qu’il lui en veuille pour ça, c’était plutôt à lui-même qu’il en voulait pour avoir autant baissé sa garde.

Je vais dormir...
Bonne nuit… murmura-t-il avant de se rasseoir sur le canapé, le suivant du regard.

Celui lui faisait étrange de se séparer comme ça après cette journée. C’était normal mais… seulement étrange. Trop de choses s’étaient passés, des gestes, des paroles… il ne comprenait pas vraiment. Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas cassé la tête comme ça pour une personne. Depuis Benkei peut-être… même si ce n’était absolument pas le même genre de « problème ».

Il n’eut pas le temps de s’interroger d’avantage qu’il eut de nouveau Aslan dans son champs de vision, remarquant par la même occasion qu’il n’avait pas quitter la porte d’où il avait disparut depuis tout ce temps.
Il eut un léger frisson qui le parcourra alors qu’il croisait son regard. Ce regard…

Tu veux... venir ? 

Son regard dériva sur ses lèvres et il se leva. Il n’y avait pas besoin d’y penser ce soir, n’est-ce pas ? Il verrait bien les conséquences plus tard. N’agissait-il pas habituellement à l’instinct ?
Il se leva donc, marchant silencieusement jusqu’a lui avant de s’arrêter juste en face. De nouveau, son regard dériva sur ses lèvres avant qu’il le regarde droit dans les yeux. Dire qu’il n’en avait pas envie ou qu’il ne voulait pas sentir Aslan se blottir contre lui serait un mensonge éhonté…

Il levant sa main, frôlant le cou du brun du bout des doigts sans le quitter des yeux.

Oui… je veux bien…

Il effleura ses lèvres des siennes avant de prendre délicatement sa main dans la sienne pour partir en direction de la chambre du brun, le fixant d’un air interrogatif comme pour savoir si Aslan était bien certain de vouloir cela.
Mais aussi pour être certain de ne pas se méprendre sur ses envies.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unmee no Shiuchi :: " Tokyo... :: Shibuya-
Sauter vers: