AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: " Tokyo... :: Shibuya Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une véritable comédie [PV Messiah]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Mar 11 Déc - 1:26


une
véritable
comédie




Il fixait Asuka avec un regard qui transmettait, peut-être sans qu'il s'en rende compte, un profond désir de se retrouver collé à lui, de le caresser et de l'embrasser... Une partie de lui regrettait vraiment d'avoir fait cette proposition, tandis que l'autre, la plus grande, espérait vraiment qu'il accepterait. Il pouvait bien s'autoriser ça, après toutes ces années, et tout ce qu'il avait fait. N'y avait-il pas droit ?
L'ex détenu marcha silencieusement jusqu'à lui, s'arrêtant finalement devant. Aslan ne l'avait pas quitté des yeux tout du long, n'osant pas assumer que cela signifiait qu'il allait accepter. Après tout, même si c'était par inquiétude, il venait à peine de le mettre en colère.

Il frissonna quand les doigts du jeune homme frôlèrent son cou, mais ne bougea pas, gardant le contact avec ses yeux.

"Oui… je veux bien… "

Il ne put s'empêcher d'esquisser un léger sourire à l'idée de passer la nuit avec lui. Ce n'était arrivé qu'une fois, mais il avait l'impression qu'il se sentirait terriblement seul sans lui à présent... Par le passé, il se serait certainement trouvé faible pour cela, mais à présent il ne se sentait pas comme tel. Et puis merde, il en avait assez de toujours réfléchir. Cette nuit, chez lui, il pourrait bien se laisser un peu aller.

Il profita du léger baiser que lui donna Asuka, caressant ensuite sa main tout en le menant au coeur de la chambre. Il sentait sur lui le regard curieux de l'ex détenu. Pensait-il qu'il n'était toujours pas sûr de le vouloir ? Alors qu'il l'y avait invité ? Il était un homme sûr de ses décisions, et s'il ne l'avait pas encore comprit, il s'arrangerait pour le lui faire comprendre... dès maintenant.

Le brun vint capturer les lèvres de son compagnon, l'embrassant à la fois avec douceur et fougue tout en venant coller son corps tout entier à lui. Voilà qui devrait lui faire comprendre, mais juste au cas ou, il s'asseya sur le lit et tira l'ex détenu quasiment sur lui, lui jetant ensuite un regard des plus sérieux. Ah... il le voulait vraiment, et tout entier. C'était comme si sa fatigue n'avait jamais été là...

**************

Il ouvrit les yeux alors que la lumière du jour gagnait peu à peu la chambre. Il était encore tôt, et ses yeux lui donnaient l'impression de n'avoir pas dormi une seule minute. Il se blottit un peu plus contre la forme chaude à côté de lui, et ne réalisa qu'au bout de quelques instants qu'il s'agissait d'Asuka. Il n'avait vraiment pas l'habitude de se réveiller accompagné... mais c'était si agréable qu'il n'était pas le moins du monde pressé de bouger. Souriant légèrement, il caressa doucement le dos encore nu de son compagnon, se blottissant dans sa nuque pour ne pas voir la lumière.


   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Mar 11 Déc - 18:46

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Le léger sourire qu’il pouvait percevoir chez le brun le rassurant un peu mais cela ne l’empêcha pas de faire des gestes doux, continuant à lui poser la question silencieusement par le regard, seulement pour être certain qu’il soit vraiment sûr de son désir.
Il appréciait les caresses sur sa main, même s’il ne le montrait pas, les entraîner dans la chambre.

Sans qu’il ne puisse le contrôler, il eut un léger gémissement alors que Aslan capturait ses lèvres, appréciant son corps contre le siens. Puis le brun s’asseya, le tirant à sa suite sur le lit alors qu’il capta le sérieux de son regard. Un sérieux qui le fit frissonner un peu plus alors que les souvenirs de la journée étaient encore bien trop présent dans son esprit.
Il lâcha prise.

*** *** ***


Il n’avait pas bougé depuis que Aslan s’était endormi, le gardant bien contre lui avec un bras passé autour de sa taille alors que sa main libre se perdaient dans les mèches brunes. Bien entendu, il ne pouvait toujours pas dormir, mais il appréciait vraiment pouvoir passer sa nuit ainsi.
Pourtant, ce ne fut pas la nuit la plus tranquille. Très vite, les questionnements et les doutes l’assaillirent au rythme de la respiration endormie du Commandant.

Est-ce qu’il regrettait que Aslan soit venu le chercher ? Pas vraiment. Non, ce qu’il l’effrayait le plus et la vitesse à laquelle il avait baissé sa garde avec lui mais aussi celle à laquelle il s’était attaché à lui. Parce que le brun lui ressemblait un peu et avait le même objectif que lui avant…
Parce qu’entre ses bras, il ressemblait à un chaton solitaire. Sa main caressa les cheveux de son compagnon, distraitement mais toujours avec une infime douceur.

Quand le soleil vint l’éblouir et qu’il sentit Aslan se blottir un peu plus contre lui, il se rendit enfin compte du temps qu’il avait passé perdu dans ses interrogations. Il eut un léger sourire moqueur en voyant le brun faire, le serrant un peu plus contre lui comme par instinct.
Il ferma les yeux pour profiter des caresses, un rire silencieux le secouant alors que Aslan se cachait du soleil.

Bien dormi ? Demanda-t-il doucement.

Il ne savait toujours pas comment réagir à ce qu’il s’était passé entre eux la veille alors, il avait décidait d’agir simplement et de rester lui-même. Il verrait bien de toute façon, il était plutôt du genre à agir malgré les plans qu’il avait pu monter par le passé.
Il bougea légèrement, toujours avec se rire moqueur avant de caresser la joue de brun, toujours dans un geste tendre.

Je vais chercher le petit-dej’… a mon avis, tu devrais éviter de t’asseoir… rajouta-t-il après un bref instant de réflexion.

Il attendit que le brun le libère pour sauter hors du lit, prenant tout de même la peine de remettre son pantalon et son boxer qui traînaient dans un coin de la pièce avant d’aller dans la cuisine, chargeant le petit-déjeuner sur un plateau. Une fois cela fait, il retourna dans la chambre, s’asseyant en tailleur à côté du brun tout en mettant le plateau entre eux.

Hum… moi aussi j’ai quelque chose d’important à te dire…

Il fixa le plateau avant de récupérer son café, prenant une gorgée du liquide brûlant sans broncher. Mais il était trop centré sur ses pensées pour faire attention à se genre de détails.

Je dors pas… genre jamais…

C’était un effet secondaire dû à son pouvoir mais il préférait le dire au brun plutôt qu’il ne l’apprenne par lui-même et finisse par penser qu’il profite pour faire des choses pendant qu’il dorme. Avant il ne l’aurait pas dit, se fichant bien de ce qu’il pourrait penser. Mais là… beaucoup de choses changeait malgré tout.
Grisant parce que dangereux… Mais on n’allait nul part en restant constamment sur ses gardes.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Mar 11 Déc - 21:25


une
véritable
comédie




"Bien dormi ?"

Il releva la tête, définitivement réveillé par le rire de son compagnon et plissant les yeux pour bien voir son visage malgré la lumière. S'il avait bien dormi ? Il n'était même pas sûr de savoir, mais pour l'instant il avait l'impression de cruellement manquer de sommeil. C'était ça, de changer ses habitudes de sommeil. Enfin, il ne le regrettait pas, surtout en étant ainsi blottit contre son amant. C'était une chaleur douce et agréable, bien différente de ses réveils froids et rapides habituels.

Il hocha doucement la tête, fermant les yeux en sentant les caresses d'Asuka sur ses joues, boudant un peu quand même car il n'arrêtait pas de rire. Il les releva ensuite vers lui, l'entendant reprendre la parole.

"Je vais chercher le petit-dej’… a mon avis, tu devrais éviter de t’asseoir…"

Il le lâcha et se redressa légèrement en prenant appui sur ses coudes. Ses joues prirent quelques couleurs alors qu'il écoutait le conseil de l'ex détenu. Il valait en effet mieux ne pas trop compter sur son postérieur pour le moment... déjà qu'après une fois il avait un peu grincé des dents, alors deux fois de suite... Il secoua la tête pour chasser ces pensées, voyant son amant disparaitre de la chambre.

Qu'il était étrange de trainer au lit... même malade il ne se le permettait pas. Heureusement, ce jour-là le travail ne le pressait pas, et être avec le psyl lui donnait envie de se ménager un peu.
Celui-ci réapparut rapidement un plateau dans les mains. Il le déposa à côté de lui et s'y installa également. Souriant, le brun l'admira un instant. Il avait déjà reprit du poids depuis qu'il l'avait sorti de prison, et ça faisait plaisir à voir. Pour le remercier, il vint l'embrasser sur la joue avant de commencer à déjeuner en sa compagnie.

"Hum… moi aussi j’ai quelque chose d’important à te dire… "

Il s'interrompit quelques instants, imaginant que cela concernerait leur relation. Il comprenait que son compagnon ait quelques réserves, même s'il le sentait sincère. Tout était allé très vite en vérité, et tous deux y étaient allés en pensant surtout au moment présent. Il se racla la gorge en voyant que Asuka se brûlait en buvant son café sans même y prendre attention. Ne lui avait-il pas dit de faire attention ?

"Je dors pas… genre jamais… "

Il reposa sa tasse pour le fixer d'un air curieux. Il ne s'était pas du tout attendu à ça... surtout que cela devait probablement durer depuis sa sortie de prison, voir même avant. Il se sentait un peu gêné maintenant qu'il le savait... cela voulait dire que l'ex détenu était resté éveillé à ses côtés toutes la nuit... et comment faisait-il pour ne pas être totalement épuisé, à force ?

— Un effet secondaire ?

Il vint poser une main sur la sienne, le toisant d'un regard doux. Ça ne devait pas être facile, et il avait réussi à lui cacher tout ce temps. Il ne lui en voulait d'ailleurs pas pour ça, vu la nature de la chose.

— Ce n'est pas trop long, le soir venu ?

Il y avait la télévision, mais la regarder plusieurs heures d'affilée n'était certainement pas ce qu'il y avait de plus intéressant. Il termina sa tasse de café avant de s'attaquer au plat consistant. Contre toute attente, il était vraiment un bon cuisinier. Un jour, il lui cuisinerait un petit déjeuner typiquement anglais.

Une fois le déjeuner fini, il se rapprocha à nouveau de lui, posant sa tête contre son épaule. Ah... il n'avait vraiment pas la foi de se lever, surtout pour constater à quel point son postérieur était affecté... mais d'un autre côté, une douche lui ferait aussi beaucoup de bien. Il se redressa lorsque le sujet des effets secondaires lui fit trotter une question dans l'esprit.

— À quoi ressemblais-tu, avant ?

   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Mer 12 Déc - 0:21

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Une fois l’aveu lancé, il prit une nouvelle gorgée de café, appréciant le goût tout en observant la réaction du brun. Allait-il lui en vouloir de ne pas lui avoir dit ? Après-tout, cela voulait dire qu’il avait déambulé dans l’appartement sans surveillance, voir qu’il s’était fait la malle sans prévenir.
Pourtant, le brun ne semblait que curieux… Oui, il allait vraiment abandonner l’idée de le comprendre un jour.

Un effet secondaire ? 
Hum

Il hocha légèrement la tête en approbation, reprenant sa délectation de café. Apparemment, il lui en tenait pas rigueur. Tant mieux, car ce n’était pas l’inconvénient qu’il aimait le plus.
La main posé sur la sienne le surprit mais il apprécia la chaleur bien qu’il ignorait comment interpréter le regard doux. Il y avait aussi le baiser sur la joue quand il était revenu… Il n’avait jamais eut de relation avec quiconque auparavant, mais s’il devait donné la définition d’une relation intime avec quelqu’un, il dirait que cela ressemblerait à cela. Et cela le perdait autant qu’il appréciait la sensation.

Ce n'est pas trop long, le soir venu ?
J’étais confortablement installé cette nuit, répondit-il en souriant légèrement. Sinon, je tente de me reposer… ou je m’occupe comme je peux, j’ai beaucoup de centre d’intérêt. Continua-t-il avec légèreté. J’avoue que ce n’est pas mon préféré, rajouta-t-il dans un rire léger.

Au moins, il avait eut le temps de s’y faire à celui là. Même si le plus dur avait était les deux ans… enfin, les shoot étranges et autres test sur sa petite personne avaient pas mal aidé à passer le temps, heureusement.

Le petit déjeuner terminé, il déposa le plateau au sol, s’apprêtant à demander à Aslan s’il voulait quelque chose quand se dernier posa sa tête sur son épaule. Par pur instinct, il passa un bras autour de sa taille pour le ramener un peu plus mais avec douceur, contre lui.

À quoi ressemblais-tu, avant ?

Il cligna des yeux avant de faire une grimace éloquente.

Je faisais 1m95 avant…

Avec cette seule phrase, il espérait que le brun comprenne un peu mieux son choc en se voyant pour la première fois dans la glace.
Il réfléchis un moment, finissant par passer la mains dans ses mèches blanches d’un air pensif tout en regardant Aslan.

Je peux te montrer… prendre un verre te tenterais ? Je connais un coin sympas.

Puisqu’ils en étaient aux confessions… et puis il était curieux de revoir Eshita. Était-elle toujours là-bas ? Il en était convaincu. Et puis…
Il finirait par la revoir en étant au sein du CFS et risquait de faire une connerie. Alors, il préférait largement la revoir dans un coin tranquille et avec Aslan…

Mais ça risque d’être un peu mouvementé… Hum… en fait, quelqu’un risque sûrement de m’agresser avec une bouteille… Rajouta-t-il avec un léger sourire. Alors on peut y aller quand tu seras mieux.

Il ne voulait pas qu’il soit surprit en rencontrant son amie ou qu’il s’inquiète quand il disait qu’il serait attaqué. Cela restait amicale… même s’il risquait vraiment de dérouiller car elle n’y allait pas de main morte.
Il avait bien dit que c’était un coin sympas non ?

Tu as besoin de quelque chose ?

Non pas qu’il se montrait plus attentif que d’habitude mais il cherchait surtout une raison pour rester dans la chambre avec le brun sans trop s’imposer non plus.
L’art des relations humaine vs Asuka, tout une anthologie…

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Mer 12 Déc - 17:56


une
véritable
comédie




"J’étais confortablement installé cette nuit. Sinon, je tente de me reposer… ou je m’occupe comme je peux, j’ai beaucoup de centre d’intérêt. J’avoue que ce n’est pas mon préféré"

Essayer d'imaginer son compagnon en train de s'occuper durant une nuit entière était compliqué, même s'il en avait l'habitude. S'il avait su, il lui aurait peut-être trouvé de quoi s'occuper la nuit. Il ne savait pas exactement comment, mais il aurait avisé. Enfin, son amant semblait bien le prendre, et c'était le principal, surtout qu'à présent il pourrait un peu égayer ses nuits, puisqu'il semblait apprécier ce genre d'étreinte. Lui-même n'en avait pas l'habitude, et se réveiller aux côtés de quelqu'un lui faisait toujours une drôle d'impression tout en étant agréable.

Il laissa Asuka déposer le plateau vide par terre avant de venir se coller à lui et appuyer sa tête contre son épaule, étant un peu plus rapproché de lui par le bras de son amant. Il ferma les yeux quelques instants, laissant quelques pensées l'envahir avant de se redresser légèrement et interroger l'ex détenu sur son apparence passée. D'après ce qu'il avait compris, il était loin de ressembler à ce qu'il était actuellement. La grimace qui suivit confirma l'impression qu'avait également Aslan qu'il n'appréciait pas tant que ça cette nouvelle apparence.

"Je faisais 1m95 avant… "

Il eut un léger rire. En effet, il était donc bien plus grand que lui auparavant.. Il avait du mal à l'imaginer, mais aimait cette idée. Il releva légèrement la tête vers lui, curieux d'obtenir d'autres détails. Le commandant voulait le connaître autant qu'il voulait se faire connaître par lui. Et puis, ses cheveux n'avaient pas toujours été blancs, n'est-ce pas ?

"Je peux te montrer… prendre un verre te tenterais ? Je connais un coin sympas."

Oh ? Il lui lança un regard empli de curiosité. Ne pouvait-il pas se décrire maintenant ? Ça ne le dérangeait pas, mais il avait du mal à comprendre comment être dans un bar pourrait lui montrer à quoi il ressemblait avant. Enfin, il lui faisait confiance, et imaginait que sortir un peu ne lui ferait pas de mal. Comme dit précédemment, le travail ne le pressait pas ce jour-là. Il sourit doucement.

— Bien sûr. Le suspens n'est pas ce que je préfère, mais faisons ça.

S'agirait-il d'un bar de Psy' ? Il n'avait jamais mis les pieds dans quelque chose comme ça, du moins hors mission. Il l'espérait que ce ne soit pas l'un de ceux dans lesquels il avait pu procéder à des arrestations.

"Mais ça risque d’être un peu mouvementé… Hum… en fait, quelqu’un risque sûrement de m’agresser avec une bouteille... Alors on peut y aller quand tu seras mieux."

Il passa une main dans ses cheveux, les remettant légèrement en place tout en le fixant. Mouvementé, hm ? Il ne savait pas trop si c'était une bonne chose ou non, et encore moins concernant la bouteille... Il lui réclamerait bien quelques précisions à ce propos avant d'y aller, mais il lui faisait confiance. Il grogna légèrement dans le cou de son amant avant de répondre.

— Je vais parfaitement bien. Et j'ose espérer que tu m'en diras plus avant que l'on parte...

Bon, certes, il n'était pas appuyé sur ses fesses pour le moment, mais il se sentait relativement bien, si ce n'était un peu fatigué. Déjeuner lui avait fait reprendre des forces, c'était déjà ça.

"Tu as besoin de quelque chose ?"

Il vint capturer les lèvres de son amant, l'embrassant avec douceur pour un long instant avant de le relâcher,  plantant un regard doux dans le sien.

— Juste de toi.

Il aimait bien être contre lui, sa chaleur et son toucher lui étaient agréables et il voulait en profiter encore un peu. Il passa également ses bras autour de la taille du jeune homme afin de mieux s'y coller. Il resta ainsi un petit moment avant de finalement décider qu'il était peut-être le temps de se lever. Relâchant son amant, il se redressa délicatement, grimaçant tout de même légèrement en se mettant en position assise.

— Une petite douche, et je serai d'attaque.

Il se leva tout aussi délicatement avant de passer de l'autre côté du lit et tendre la main à Asuka. Ils n'avaient aucune raison de se séparer maintenant, et il avait comme l'impression qu'il avait aussi très envie de rester près de lui.

— Pas toi ?

   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Mer 12 Déc - 22:29

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Forcément, le brun se mit à rire quand il lui donna sa taille, la vraie, et il eut une vague moue boudeuse. Il savait que la différence était énorme… Bon, il ne regrettait pas spécialement sa taille mais c’était bien une chose parmi tant d’autre. Maintenant, il ressemblait à un ado anorexique et albinos.
Affreux en sommes.

Bien sûr. Le suspens n'est pas ce que je préfère, mais faisons ça. 

Ce fut a son tour d’avoir un léger rire.
Il secoua légèrement la tête, ne le quittant pas des yeux, amusé, avant de lui expliquer que qu’ils… enfin ce que lui risquait à cet endroit. Même s’il ne se ferait tout de même pas tuer. Du moins, il espérait.

Je vais parfaitement bien. Et j'ose espérer que tu m'en diras plus avant que l'on parte...
Je te montrerais plutôt, corrigea-t-il amusé.

Ils ne risquait rien, sauf avec Eshita…
Mais ça, il ne voyait pas comment lui dire quelle était folle sans que cela semble irréel. Et puis, tout de suite, il n’avait pas envie de parler d’elle. Surtout pas alors qu’il était encore dans le lit avec Aslan.

Finalement, il lui demanda s’il voulait quelque chose, se demandant également s’il voulait y aller le jour même ou plus tard.
Le brun captura ses lèvres en guise de réponse et il regretta bien vite que le baiser fut chaste alors qu’il passait déjà ses doigts dans ses mèches brunes, soutenant ensuite son regard. Doux… et chaleureux. Il aimait son regard.

Juste de toi.

Il rougit légèrement, restant ainsi, un bras autour de sa taille et une main dans ses cheveux tout en profitant du câlin et de sa chaleur. Il ferma les yeux, soupirant de contentement jusqu’à ce que Aslan ne se détache de lui.

▬  Une petite douche, et je serai d'attaque. 

Il eut un sourit en coin, un brin moqueur avant d’observer le brun curieusement alors qu’il lui tendait la main. Il l’a prit toutefois, ne comprenant pas ce qu’il voulait par là.

Pas toi ?

Il le contempla un moment, son regard s’élargissant avant qu’il ne se rapproche de lui, volant ses lèvres avec passion avant de le regarder dans les yeux innocemment.

Absolument.

Puis il le suivit sous la douche, le fixant d’un air désireux et carnivore.

*** *** ***


Il sortit de la salle d’eau à moitié habillé, la serviette encore sur la tête pour éviter de mettre de l’eau partout. Il se demandait vaguement où et quand il avait prit cette mauvaise habitude de se sécher aussi négligemment.
Choppant un tee-shirt qu’il enfila pour terminer de se vêtir, il rangea la serviette a l’endroit prévu, remettant de l’autre dans ses cheveux dans un mouvement de main.

Il faut que je te prévienne… mon amie est un peu folle et il n’y a aucune chance qu’elle ne me reconnaisse pas si je me pointe. Mais c’est quelqu’un de confiance, elle ne posera pas de problème ou de questions.

Il fixa Aslan un moment, pensif, avant de rajouter.

Elle n’est pas un Psy’.

Il aurait pu rajouter autre chose mais il s’en garda, ne sachant pas comment aborder la chose et puis… étaient-ils vraiment ensemble ou était-ce un arrangement ? Il enviait un peu le don du brun sur le coup, lui ne savait absolument pas comment il pensait.
En plus de n’être pas doué pour cela.

Enfin, il verrait bien sur place… de toute manière, ce n’était pas comme s’il avait était en couple avec Eshita, c’était juste une amie proche à qui il avait accepté de laisser le souvenir particulier qu’elle lui avait demandé.
Il aurait dû mourir après tout… même si ça, Aslan ne le savait sûrement pas.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Jeu 13 Déc - 1:12


une
véritable
comédie




Il n'avait même pas pris la peine de se couvrir pour proposer à son amant de l'accompagner sous la douche. Ils n'avaient vraiment plus rien à se cacher de ce côté là de toute manière, et c'était aussi pratique étant donné qu'il allait immédiatement passer sous l'eau. Il accueillit le baiser d'Asuka dans un soupir satisfait, l'approfondissant avant de filer avec lui en direction de la salle de bain. À en voir le regard que lui lançait son compagnon, l'eau allait vraiment être très chaude...

***************

Ils ressortirent... un moment plus tard de la salle de bain. Il avait enfilé sa tenue classique habituelle et s'était correctement séché les cheveux, ce qui n'était pas exactement le cas d'Asuka... Ah.. il restait mignon. Se rendant dans le salon, le brun s'étira longuement... car il faut toujours s'étirer après le sport, et se rendit dans la cuisine pour se servir un verre d'eau frais. L'ex détenu ne tarda pas à le rejoindre, reprenant sur le sujet du bar et de sa connaissance violente.

"Il faut que je te prévienne… mon amie est un peu folle et il n’y a aucune chance qu’elle ne me reconnaisse pas si je me pointe. Mais c’est quelqu’un de confiance, elle ne posera pas de problème ou de questions."

— J'ai ... hâte de la rencontrer.

Le commandant le fixa d'un air curieux quelques instants. Son amie le connaissait-elle au point de pouvoir le reconnaître des années après, alors qu'il avait totalement changé d'apparence ? Elle devait vraiment être proche, et même si le côté folle lui déplaisait fortement, il jugeait intéressant de la connaître. Après tout, lui aussi était proche de lui à présent... Dans une certaine mesure.

" Elle n’est pas un Psy’."

Et il supposait qu'elle savait que lui l'était... Si cette personne était de confiance, ce qu'il supposait, ce n'était pas si gênant que ça, bien qu'il préférait qu'elle ne sache pas aussi pour lui. Il eut un léger rire avant de s'installer dans le canapé avec son ordinateur.

— Alors tu me présentes déjà à tes proches ?

Il disait bien évidement cela sur un ton dépourvu de sérieux, devinant bien que son amant n'avait plus vraiment de proche à l'heure qu'il était, tout comme lui d'ailleurs. Ils se ressemblaient beaucoup sur ce point là, à l'exception que Asuka avait quelques amis. Non pas que ne pas en avoir l'affectait vraiment, il ne s'en était même pas rendu compte jusqu'ici, mais bon.

Il vérifia rapidement qu'aucun travail ne lui avait été assigné au dernier moment et qu'aucun message ou quoi que ce soit ne l'attendait, se perdant un peu dans ses pensées par la même occasion. Il sentait comme.. un doute chez son amant, mais avait du mal à en déterminer la nature. Asuka n'était-il donc jamais tranquille intérieurement ? Était-ce par rapport à eux ? Il sentait bien qu'Asuka l'aimait beaucoup et était attaché à lui, et lui-même, sans s'attacher aussi rapidement, avait envie d'être avec lui. Le savait-il seulement ? Et qu'étaient-ils ? Il n'avait jamais fait face à ça, et ne savait pas bien non plus où se situer actuellement, ni mettre de mots sur tout ça. Simplement ne faire qu'un avec son compagnon était bien moins compliqué, et bien plus clair. Il tourna la tête vers l'ex détenu, toujours un peu pensif.

— Nos sentiments sont réciproques. Ça veut dire que nous sommes.... comme en couple ?

Il s'attardait rarement sur le nom que pouvait porter une chose, mais il était plutôt intrigué sur ce coup ... Lui et Asuka communiquaient plus avec les gestes qu'avec les mots, mais il imaginait que pour pouvoir être présenté à quelqu'un, il fallait être d'accord sur la chose...
   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Jeu 13 Déc - 19:42

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il sourit, un peu moqueur face a la réserve du brun, avant que son regard ne se face plus doux et plus calme face à sa remarque. Présenter ses proches… il y avait un peu penser mais ne savait pas vraiment ce que cela pourrait signifier pour lui… pour eux.
Mais il était vrai que Eshita et certains membres du Yoake étaient la seule famille qui lui restait.

En quelque sorte… murmura-t-il.

Parce qu’il savait que Eshita pouvait parfaitement se défendre si jamais Aslan jouait double-jeu – bien qu’il n’y pensait pas. Et que, dans l’autre sens, Eshita ne trahirait pas les secret d’Aslan si jamais quelque chose devait fuiter.

Il arrangea un peu ses vêtements, regardant d’un air distrait le brun qui vérifiait qu’un autre travail ne lui avait pas été attribué. Il n’espérait pas, il n’avait pas envie de subir les crétins du CFS aujourd’hui. Ni jamais… Mais aujourd’hui était plutôt particulier.
Enfin… Il continuait à fixer le brun. Faisait-il bien ?

Nos sentiments sont réciproques. Ça veut dire que nous sommes.... comme en couple ?

Il le regarda un moment, clairement surprit. Avant qu’un léger rire ne le secoue. Si on lui reprochait souvent d’être directe et de manquer de délicatesse, il avait trouvait quelqu’un de vraiment semblable à lui.
Quand il plongea ses yeux dans ceux du brun, il avait retrouvé son calme malgré le léger sourire en coin qui persistait.

Je n’arrive vraiment jamais à savoir à quoi tu penses…

Il aurait pu le regretter mais ce n’était pas réellement le cas, appréciant les surprises que l’autre lui réservait par ses réactions, même s’il craignait toujours ces dernières. Mais il aimait vivre dangereusement, c’est ce qu’il avait toujours fait, ça le faisait retrouver ses marques. Même si parfois, il aimait avoir aussi plus d’assurance.
Leurs sentiments étaient réciproques… il ne pouvait pas être certains que l’autre dise la vérité mais il avait envie de le croire, surtout alors qu’il avait fait attention aux doutes qu’il devait sentir de sa part.

Je… pense que l’on peut dire ça… commença-t-il lentement tout en rougissant légèrement. Mais il faut mieux que ça ne vienne pas aux oreilles du CFS.

Autant éviter les ennuis, même si ce qu’il venait de dire devait être une évidence pour le brun.
Ils s’approcha finalement un peu plus de lui, s’arrêtant avant de le toucher.

On y va ?

Il ne savait toujours pas comment il devait agir même s’il faisait au plus simple. Cela ne changerait pas sa façon de penser sur le plan de Aslan mais a présent, il était un peu trop tard pour lui pour se mentir à lui même.

Il y a aussi certaines informations dont j’aurais besoin et qu’elle peut me fournir. Ça pourrait t’intéresser pour tes affaires.

Il faisait confiance au brun pour qu’il comprenne le sous-entendu quant au fait que le CFS ne devait pas savoir. Mais d’un autre côté, peut-être que le brun y verrait l’occasion d’avoir des alliés et d’alléger son fardeau. Si eux, séparément, n’avaient pas réussit à avancer, peut-être que cela changerait ensemble.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Ven 14 Déc - 1:26


une
véritable
comédie




"Je n’arrive vraiment jamais à savoir à quoi tu penses… "

Il le fixa quelques instants, choisissant de ne pas répondre à ça. Le principal n'était-il pas qu'il lui dise ce qu'il était en train de penser ? Il se doutait bien que c'était plus difficile pour son amant étant donné qu'il ne ressentait pas autant de choses que lui, mais les choses étaient ainsi et il avait aussi du mal à savoir comment se sentir par rapport à certaines choses, et encore moins à savoir comment définir leur relation. Il savait que les sentiments n'étaient pas tout, et qu'il pouvait y avoir des réserves, mais pas vraiment lesquelles. C'était pour être sûr qu'il avait décidé de l'évoquer.

Il sentait aussi qu'Asuka ne savait pas s'il devait le croire ou non concernant ses sentiments, mais ne lui en tenait pas rigueur. Encore une fois, il n'avait pas la faculté de le ressentir comme lui, et le brun se disait qu'il aurait le temps de lui prouver autrement, de part ses gestes. N'était-ce pas ce que les gens qui s'aiment faisaient ?

" Je… pense que l’on peut dire ça…  Mais il faut mieux que ça ne vienne pas aux oreilles du CFS."

Il esquissa un léger sourire en voyant son amant rougir. Alors même s'il ne le croyait pas totalement, ça lui faisait plaisir. Donc... un couple, il n'en avait jamais fait partie, mais était heureux d'en être désormais, bien qu'il lui faudrait encore s'adapter à certaines choses. On perd difficilement des habitudes  de  travailleur solitaire. Il fallait dire que une semaine plus tôt, il n'aurait jamais imaginé en être là avec l'ex détenu. La vie était parfois surprenante...
Il hocha ensuite la tête, d'accord avec lui concernant le CFS. Jamais il n'accepterait qu'un de ses commandants soit proche d'un Psy, c'était un coup à le faire plonger... Il lui faudrait être prudent, et il en était bien conscient.

— Si nous faisons attention, ça n'arrivera pas.

Il frémit lorsque l'ex détenu se tint près de lui, mais sans pour autant le toucher, et du se retenir de venir se coller à lui. Ce n'était pas vraiment le moment, et il devait de toute manière se faire à l'idée de ne pas toujours pouvoir le toucher comme il le voulait pour quand ils seraient en public.

"On y va ?"

Il hocha la tête et attrapa sa veste avant de quitter l'appartement et de rejoindre son véhicule. Direction Shinjuku, quartier qu'il n'avait pas souvent l'occasion de visiter, mais qui semblait être le lieu idéal pour installer un bar compte tenu de l'ambiance et du nombre d'étudiants.

"Il y a aussi certaines informations dont j’aurais besoin et qu’elle peut me fournir. Ça pourrait t’intéresser pour tes affaires"

Il pénétra dans la voiture, réfléchissant aux paroles de son amant en même temps. Il pourrait effectivement user de quelques informations, mais il ne fallait pas compter sur lui pour en dévoiler. Il avait toujours fait cavalier seul, et se sentait plus en sûreté ainsi. Ne pas avoir à compter sur d'autres pour faire ce qu'il y avait à faire était peut-être plus fatiguant, mais au moins il était sûr des résultats.

— Nous verrons cela.

Il conduisit jusqu'au lieu-dit, se garant en face du bar en question. Cela semblait être un lieu drôlement animé, et il était déjà mal à l'aise à l'idée d'y rentrer. Ce n'était vraiment pas son genre d'endroit... y aller avec le travail était une chose, mais y aller par loisir en était vraiment une autre pour lui, et il ne savait pas comment se positionner. Il leva les yeux vers son compagnon et se pencha pour lui voler un baiser, revêtant quasi immédiatement ensuite son masque de froideur. Il ne voyait pas comment faire face à ça autrement.

— Allons-y.
   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Ven 14 Déc - 1:56

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il se garda bien de répondre au manque de motivation de Aslan quant au fait d’avoir des alliés. Il le comprenait… cette envie de faire cavalier seul pour éviter les ennuis. On était mieux servis par soi-même n’est-ce pas ? Mais il connaissait aussi la force des alliés et l’assurance d’avoir ses arrières couvertes en toutes circonstances.
Il soupira un peu, s’installant dans la voiture tout en observant discrètement le brun pour voir sa réaction quand au fait de s’asseoir. Au pire, il surveillerait ses arrière seul pour le moment et il verrait lui-même pour le reste. Il ne voulait pas - et ne pouvait pas de toute façon – forcer Aslan a faire confiance à d’autres. Du moment qu’il lui faisait confiance, tout allait bien.

Il indiqua pensivement le chemin au brun, se demandant vaguement ce qui avait changé en deux ans. Mais en descendant de la voiture, il se fit la remarque que la rue était la même et la devanture ainsi que l’animation au bar aussi. Il sourit très légèrement, presque invisible, et un peu nostalgique tout de même.
Plus qu’un bar, c’était son ancienne maison qu’il avait devant lui.

Il rougit légèrement alors que le brun eut l’audace de lui voler un baiser et sourit plus franchement cette fois, toute nostalgie envolé. Hum, il avait vraiment l’impression d’avoir une nouvelle maison à présent, et ce n’était pas le bar…

Allons-y.

Il pouffant un peu en voyant l’air impassible du Commandant, passant une main sur sa joue, l’effleurant.

Si tu es trop sérieux, tu risque d’avoir des ennuis ici. C’est plutôt un bar de quartier sans prise de tête et avec les sales gosses du coin, dit-il avec un sourire moqueur.

Il lui fit signe de le suivre avant d’entrer dans le bar où il y avait bien moins de monde que le bruit depuis d’extérieur faisait pensé.
Il reconnaissait le visage de plusieurs habitué qui continuèrent leur conversation animé après un bref regard vers eux, promettant milles morts s’ils causés des soucis mais il leur répondit avec un franc sourire amusé avant de prendre la direction du bar et de s’asseoir sur un tabouret, montrant à Aslan celui près du mur afin que ce dernier puisse être caché du reste de la salle. Ne savait-on jamais.

La même chose que d’habitude Eshi’, je sais que tu fais des merveilles.

Il aurait pu tenter de l’avoir mais il savait que sa façon de se tenir et de parler l’aurait trahit alors il n’avait même pas voulu tenter. Et puis, en montrant à Aslan à quoi il ressemblait avant, il se saurait fait définitivement grillé de toute façon.
Laissant la jeune femme le regarder comme si elle venait de voir un revenant, il montra une des photos derrières le bar, se penchant un peu sur le comptoir pour ne pas qu’il se trompe.

Tu vois le gars aux cheveux violet à côté de la folle ? C’est moi. Dit-il tranquillement en ignorant à présent complètement son amie.
C’EST QUI LA FOLLE ESPÈCE D’ENFOIRÉ !

Et une prise étrangleuse de l’armée… une… heureusement qu’elle pleurait à moitié en cachant son visage avec ses long cheveux violet. Il se mit à rire tenant l’un des bras de la femme dans le cas où elle changerait d’avis et voudrait vraiment l’étrangler.

Mes oreilles… je vais finir sourd putain…

Elle le lâcha brusquement, lui lançant un regard noir tout en s’essuyant les yeux.

T’es moche quand tu pleures Eshita. La folle, je te présente mon sauveur, Aslan. Aslan, voici la timbré qui me sert d’amie.

Il se pencha vers Aslan pour éviter une bouteille à moitié pleine de Vodka qui termina sa course dans le mur dans un fracas masquer par le bruit ambiant et causant quelques rire au passage.
Il se demandait vraiment comment elle faisait pour avoir toujours autant de client en tentant de les tuer et leur hurlant dessus.


@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Ven 14 Déc - 18:29


une
véritable
comédie




"Si tu es trop sérieux, tu risque d’avoir des ennuis ici. C’est plutôt un bar de quartier sans prise de tête et avec les sales gosses du coin,"

Il souffla, boudant légèrement en voyant son compagnon rire de lui. Il n'y pouvait rien.. il en savait pas vraiment sortir dans l'unique but de se détendre. Il fit un effort pour sembler moins sérieux, tout en sachant qu'il lui serait impossible de totalement se fondre dans la masse. Il n'avait pas été un gosse depuis trop longtemps.
Ils pénétrèrent dans le bar et le brun fut surprit de constater qu'il n'y avait pas tant de monde que ça... et pourtant, on les entendait hurler depuis l'extérieur... Il n'avait pas vraiment imaginé ça quand l'ex détenu avait mentionné une certaine ambiance. Il alla s'installer sur un tabouret près du mur, ignorant les regards de certains clients. Ça commençait bien...

"La même chose que d’habitude Eshi’, je sais que tu fais des merveilles."

Il leva les yeux vers la serveuse et constata que celle-ci n'avait pas l'air très bien... Asuka lui avait parlé de manière assez familière, était-ce l'amie folle dont il lui avait parlé avant de partir ? Elle avait en effet un visage assez louche... mais de là à être tarée...
Il se pencha un peu en avant lorsque l'ex détenu s'affala sur le bar, désignant quelqu'un sur un cadre posé là.

"Tu vois le gars aux cheveux violet à côté de la folle ? C’est moi. "

Il l'observa un instant. Il semblait en effet très grand, et complètement différent de ce qu'il était à ce jour... Pour le coup, le brun comprenait un peu plus sa surprise lorsqu'il avait découvert sa nouvelle apparence, même si lui le trouvait assez attirant comme ça, même si moins viril qu'avant.

"C’EST QUI LA FOLLE ESPÈCE D’ENFOIRÉ !"

Il eut un mouvement de recul tout en se levant en voyant la femme passer au dessus du comptoir et se jeter sur Asuka. Bordel, elle était réellement folle. Il hésita à intervenir pour aider son amant, mais s'interrompit en l'entendant rire. Avait-elle l'habitude de le prendre comme ça ? Il n'était pas sûr d'apprécier,  mais pouvait aussi voir que la violette pleurait presque sous l'émotion de voir son ami.. mouais.

" Mes oreilles… je vais finir sourd putain… "

Il se rassit, regardant distraitement les deux jouer au catch. Voilà ce qu'étaient des retrouvailles mouvementée, hein... Finalement, elle relâcha le cou du Psy, lui lançant tout de même un regard mécontent.

"T’es moche quand tu pleures Eshita. La folle, je te présente mon sauveur, Aslan. Aslan, voici la timbré qui me sert d’amie."

Eshita, hein... il tâcherait de retenir ce nom, bien qu'il n'était pas très sûr de vouloir la revoir, pour le coup... Voilà qu'elle tentait d'assassiner quelqu'un avec une bouteille. C'était un peu dangereux, et le brun se demandait comment cette femme n'avait pas pu atterrir en prison. Certains y allaient pour moins que cela, vraiment...
Il tenta tout de même d'être poli, gardant ses interrogations pour plus tard, lorsqu'il serait seul avec son amant.

— Enchanté, Eshita. J'ai cru comprendre que vous êtes de vieux amis.

Le brouhaha mêlé aux sentiments de tout le monde l'empêchaient de se concentrer et aidaient encore moins à le mettre un minimum à l'aise. Il balaya le bar du regard avant de reprendre la parole, ne sachant pas quoi dire d'autre à la jeune femme.

— Tu n'as pas menti, il y a de l'ambiance...

   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Ven 14 Déc - 20:32

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il eut un sourire amusé face au calme du brun face à l’agitation qui venait d’avoir à ses côté avant de relever légèrement un sourcil en l’observant. Il n’avait pas l’air… merde… il soupira, mettant une main sur son front alors que son cerveau se décidé à se mettre en marche. Forcément qu’il n’allait pas se sentir bien dans un endroit où il y avait du monde avec un pouvoir comme le sien.
Il se demandait vraiment comment il faisait pour supporter ça durant les missions… mais ça expliquer son air sérieux et plutôt impassible d’alors.

Tu n'as pas menti, il y a de l'ambiance…  
C’est plutôt calme là, fit remarquer Eshita, préparant les boissons.

Il secoua légèrement la tête, obtenant un froncement de sourcil de la part de la jeune femme à laquelle il répondit par un haussement d’épaule. Son regard capta la photo d’un enfant non loin d’eux… un enfant d’environs deux ans avec les cheveux violet et les yeux aussi bleus que les siens avant.
Il détourna le regard de l’image.

Tu as attendu parler de l’attaque du centre commerciale ?
Ouais… grogna-t-elle.
J’ai appris pour le Yoake.

Le verre dans ses mains explosa mais il ne broncha pas, l’observant râler tout en ramassant les morceaux. Il soupira, appuya son visage contre la paume de sa main alors qu’il frôlait discrètement la cuisse de Aslan avec son autre main comme pour le soutenir silencieusement.

C’était pas eux… mais ils ont dû donner l’idée. Finit-elle par dire, jetant les morceaux de verre avant de reprendre la préparation de ses cocktails sans alcool.

« Pas eux »… donc cela voulait bien dire que le Yoake avait été dissous et que quelqu’un d’autre l’avait reprit. Il grogna à cette idée, ignorant Eshita qui riait de sa réaction.

Tu veux que je m’en charge ? Je peux…
Tu as déjà de quoi t’occuper, coupa-t-il avant de récupérer les boissons prête, en mettant une devant Aslan.

La jeune femme rougit légèrement en leur accordant un grand sourire avant de se pencher vers le brun. Fronçant les sourcils, il la menaça du regard mais se récolta qu’un tirement de langue enfantin.

Veille bien sur lui, murmura-t-elle à Aslan.

Et il leva les yeux au plafond.

Merci, mais je suis assez grand pour m’occuper de moi.
Dixit celui qui a finit deux ans en taule pour se venger « comme un grand » et qui n’a pas été capable de mourir.
J’y peux rien, quelqu’un a fait une crise cardiaque sur le chemin… marmonna-t-il, clairement boudeur.

Il n’était pas du genre à tuer ou laisser les gens mourir sur son chemin pour faire ce qu’il voulait, ça c’était plutôt la façon de faire du CFS.

Idiot, soupira-t-elle avant d’aller s’occuper d’autres clients.

Il passa une main dans ses cheveux avant d’observer sa boisson comme s’il pouvait lire l’avenir à l’intérieur. C’était peut-être une chose qui lui serait bien utile ça… Par contre, il en voulait un peu à Eshita là, tout suite, parce que la boisson qu’elle leur avait servit, c’était la toute première qu’il lui avait apprit à faire. Et ça lui semblait s’être passé depuis des siècles.

On peut rentrer après si tu veux…

Il ne voulait pas que Aslan se sentent mal et il avait eu l’info qu’il voulait ou plutôt, la confirmation. Quand au reste, il verrait plus tard, quand le « problème » d’Aslan sera réglé. Et en parlant de cela…

Tu veux que l’on s’y remette ce soir ? Demanda-t-il sur le ton de la conversation.

Il n’avait pas envie de faire souffrir le brun de nouveau mais on avait rien sans rien et s’il n’avait plus mal lui-même - ce qui restait encore à voir – cela lui rendrait la chose plus supportable. Et puis, dans les choses actuelles, il y aurait bien plus de mal si le CFS le découvrait, chose qui pourrait probablement arriver s’ils venaient à travailler avec une autre équipe qui avait elle aussi un détenue avec elle. Certains détenu ayant aucun scrupule à mettre la merde.
Les Psy’ ne méritaient pas tous d’être libéré tout comme les humains ne méritaient pas tous d’être punis.



@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Sam 15 Déc - 1:05


une
véritable
comédie




Il ne releva pas la remarque de la jeune femme par rapport au soit disant calme du bar. Pour lui, c'était vraiment le contraire de calme et il ressentait tant un bourdonnement dans sa tête que plus profondément en lui, à cause de tous les sentiments des personnes présentes. Plus ça allait, plus c'était désagréable et s'il voulait faire plaisir à son amant, il espérait vraiment que  cette visite n'allait pas durer longtemps. Il tentait tout de même de suivre la conversation, puisqu'Asuka avait apparemment des informations à lui soutirer.

Asuka évoqua rapidement l'attaque du centre commercial —et le brun ne put empêcher un certain souvenir de lui revenir à l'esprit, évènement dont son amie semblait avoir entendu parler. Puis le Yoake... groupe sur lequel il avait trouvé des informations l'autre fois, au théâtre. L'ex détenu pensait-il qu'ils étaient liés à l'attaque du gaz ? Ce serait vraiment très bas... Le commandant releva brusquement la tête en entendant un verre exploser, constatant que cela venait une nouvelle fois de la jeune femme. Un sujet sensible, hein ? Ça commençait à l'intéresser.. tous deux semblaient être agacés par ce nouveau groupe... Le brun frémit en sentant quelque chose le frôler, et devina rapidement qu'il s'agissait de la main de son amant. Pourquoi était-il venu, déjà ?

La conversation qui suivit lui donna simplement l'impression d'avoir loupé un épisode. À croire que même après plusieurs années, les deux amis n'avaient ni perdu en confiance, ni en complicité. Il faudrait vraiment qu'il questionne Asuka à ce propos en rentrant... s'il devait se charger de quelque chose en rapport avec le terrorisme, il fallait absolument qu'il le sache... Et l'arrête.
Il remercia son amant d'un léger hochement de tête et acquiesça lorsqu'Eshita lui demanda de veiller sur son ami, la regardant avec sérieux dans les yeux. Il comptait bien le garder auprès de lui, là où il ne pourrait rien lui arriver, et où il ne pourrait rien faire d'idiot.

— Bien sûr.  

Il lança un regard interrogateur à son compagnon en entendant la suite de la conversation. Pas capable de mourir ? Ne pas mourir n'était-il pas censé être une bonne chose ? Il les perdait de plus en plus et ça commençait à l'agacer, il allait vraiment falloir qu'ils discutent de tout ça. De toute manière, si Asuka l'évoquait devant lui c'était probablement car il était prêt à lui en parler.
Un peu lacé, mais ayant sans doute un peu trop de retenue pour le faire remarquer d'une quelconque autre façon, il but son verre d'une traite, réalisant qu'il y avait peut-être de l'alcool dedans... chose qu'il évitait toujours de boire. Mais il était déjà trop tard, et une trop forte chaleur l'envahit de la tête au pied (surtout la tête en fait), et il dut faire de son mieux pour rester un minimum droit sur son tabouret. Les émotions de tout le monde commençaient à se mélanger.. Ah... C'était vraiment mauvais..

" On peut rentrer après si tu veux… "

Il se tourna maladroitement vers son amant, profitant d'être encore un peu lucide pour hocher la tête. Mais après cela, il fut perdu. C'était probablement trop fort, et trop d'un coup. Il n'était plus sûr de voir très clair et tiens... pourquoi Eshita avait-elle deux têtes ? Ce n'est pas normal ça, déjà qu'avec une tête elle hurlait beaucoup, alors deux elle allait certainement péter les vitres... Il se retourna vers son compagnon lorsqu'il reprit la parole.

"Tu veux que l’on s’y remette ce soir ? "

Ses joues s'empourprèrent, et un large sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il couvrait son amant d'un regard désireux. Alors maintenant, il commençait à prévoir à l'avance quand ils allaient le faire ? Quelle impatience, vraiment... Il tomba à moitié en se levant de son tabouret, se rattrapant à Asuka en l'enlaçant au niveau du cou. Il sentait bon... Bien sûr qu'il voulait remettre ça ce soir..

— Tu es divin, comment pourrais-je ne pas vouloir ?

Pour accompagner ces paroles prononcées sur un ton aguicheur, il grimpa à moitié sur son amant, avant de réaliser qu'il n'était pas dans sa chambre mais bien dans un bar, avec un monde insupportable tout autour. Il pesta dans le vide, mais au fond contre tout le monde, avant de fixer son compagnon en boudant à moitié.

— Mais je me sens trop mal ici...
   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Sam 15 Déc - 16:12

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Le fait de rentrer sembler emballer le brun et il comprit pourquoi, se maudissant au passage de ne pas avoir remarquer le soucis avant puis son regard se posa sur le verre vide de Aslan. Il n’avait pas remarquer que le brun avec une aussi bonne descente… surtout que contrairement à ce qu’il avait pensé au premier abord, Eshita avait rajouté une bonne dose de rhum dedans.
Enfin, il avait apparemment aimé puisqu’il n’avait entendu aucune réclamation…

Plissant les yeux, il demanda ensuite si le brun voulait remettre ça par rapport à ses pouvoirs quand ils rentreraient. Il n’avait pas plus que cela envie de le faire souffrir mais il ne voulait encore moins lui attirer des ennuis en faisant traîner la chose, ils ne savaient pas sur quoi ils pouvaient tomber après tout.
Et en parlant de tomber, c’est Aslan qui faillit chuter du tabouret, se retenant à lui et il passa un bras autour de sa taille pour être sûr de bien le retenir. De ce qu’il avait vu, il ne lui avait pourtant pas semblé que Aslan était maladroit… enfin, ça arrivait à tous le monde.

Tu es divin, comment pourrais-je ne pas vouloir ? 

Il cligna des yeux, n’étant pas certain de tout comprendre… surtout alors que le ton du brun indiquait… que… enfin…

Je crois qu’il te drague… annonça tranquillement Eshita qui revenait, avec un léger sourire moqueur aux lèvres.

Pour toute réponse, il la fusilla du regard avant de reporter son attention sur son commandant qui avait commencé à lui grimper dessus. Il rougit.

Mais je me sens trop mal ici... 

Il le serra un peu plus contre lui, passant l’autre mains dans ses cheveux pour le détendre un peu après avoir fait un doigts à Eshita pour lui dire d’aller se faire foutre alors qu’elle allait rajouter quelque chose.

Je te ramène à la maison… où sont les clefs ?

Parce qu’il était clairement hors de question qu’il conduise dans cet état. Il descendit de son tabouret, tenant bien le brun contre lui pour ne pas qu’il s’écroule ou trébuche. Lentement, il l’emmena donc à la voiture.
Une fois arrivé à destination, il le cala entre la voiture et lui pour ne pas qu’il tente de s’enfuir ou quelque chose du genre. Il ne voulait pas avoir à lui courir après et ne savait pas du tout comment il réagirait dans cet état. Et pire, c’était lui qui avait les clefs…

Tu me les donnent ? Je nous ramènes… dit-il doucement.

Au pire, il pourrait toujours l’assommer, prendre les clefs et les ramener mais il préférait éviter cela.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Sam 15 Déc - 19:08


une
véritable
comédie




Il se colla bien à son amant lorsque celui-ci le serra contre lui en lui caressant les cheveux. Il avait vraiment eu raison de lui grimper dessus... il était si doux ! Il voulu lui voler quelques baisers, mais sa bouche était trop loin et il n'avait pas tout à fait la force de grimper plus qu'il ne l'avait déjà fait. Il souffla tristement, l'embrassant tout de même dans le bas du cou pour compenser.  Il avait vraiment hâte de partir... sa tête le brûlait déjà, et le bruit autour rendait ça bien pire.

" Je te ramène à la maison… où sont les clefs ?"

Il leva un sourcil, le fixant comme s'il venait de lui demander quelque chose d'étrange. Les clés ? Pourquoi voulait-il les clés ? Et quelles clés, d'abord ? Ils étaient encore loin de la maison. Il s'accrocha bien à son amant lorsqu'il se leva et se dirigea vers la sortie du bar. Il n'était pas question qu'il se décolle de lui, il était bien trop chaud et adorable pour ça.

Il retrouva avec joie sa voiture et laissa Asuka l'y coller, en profitant pour lui mettre une main ferme aux fesses. Moelleuses... Il avait hâte de plus le toucher, et surtout, que son amant le touche en retour. Il lui tardait vraiment de rentrer... il en avait assez des lieux publics pour ce jour-là, et même pour toujours, voilà. Sa capacité à ignorer les nuisances était limitée, surtout lorsqu'il n'était pas dans un état d'esprit de travail.

"Tu me les donnent ? Je nous ramènes…"

Les clés de voiture ? Le laisser conduire ? Ça, il n'était pas d'accord.. C'était toujours lui qui conduisait, et il ne voyait pas pourquoi ça changerait. Tentant de se rapprocher de sa portière, il cacha bien ses clés au fond de ses poches : car c'est bien connu, les poches constituent la cachette utilme.

— Je suis le commandant... Et je peux conduire, c'est un ordre, lieutenant... câlinez-moi aussi...

Il se pencha légèrement pour déposer quelques baisers dans le cou de son amant,  espérant que cela le déconcentrerait, et tenta ensuite de bouger. Mais Asuka ne le laissait toujours pas faire. Il lui fit une mine boudeuse, cessant dès lors de lutter. Il n'avait plus autant d'énergie, tout à coup.. et sa tête tournait. Il passa de nouveau ses bras autour de son amant afin de s'y retenir, soupirant.

— Je veux rentrer...
   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Sam 15 Déc - 21:58

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il l’allumait… littéralement… et il avait du mal à penser à autre chose alors qu’il l’emmener vers la voiture. Mais honnêtement, il aurait jamais pensé que Aslan puisse être ce genre de personne une fois un coup de trop. Enfin un coup de trop… comment avait-il fait pour être saoul a ce point ?
Bien qu’il devait reconnaître que Eshita avait mis une sacrée dose dans le verre…

Il soupira, calant bien Aslan entre lui et la voiture pour éviter qu’il se sauve ou pire, qu’il décide de prendre le volant. Il ne voulait pas mourir tout de suite et certainement pas de façon aussi stupide. Aussi, il lui demanda gentiment les clefs, ne voulant pas avoir à le fouiller ou à l’assommer.
Et voilà qu’il le pelotait… il voulait vraiment qu’il lui saute dessus ? Heureusement qu’il n’abusait pas des Aslan bourrés, il avait un peu de principe. Ou du moins, il en avait uniquement quand il tenait à la personne. Il soupira de nouveau, il était vraiment perdu.

Je suis le commandant... Et je peux conduire, c'est un ordre, lieutenant... câlinez-moi aussi...

Il haussa un sourcil. Lieutenant ? Ok…
Puis ses lèvres s’étirèrent dans un sourire moqueur.

Te câliner est aussi un ordre Commandant ?

Si tout ses ordres était comme ça, il s’engageait auprès de lui.
Il frissonna légèrement en sentant les lèvres de son compagnon contre son cou, arborant tout de même une petite moue moqueuse. Ce n’était pas le lieu, ni le moment et encore moins une bonne idée.

▬  Je veux rentrer...

Il captura toutefois ses lèvres dans un baiser fougueux et possessif, récupérant discrètement les clefs dans la poche du brun dont il avait remarqué le très « discret » mouvement un peu plus tôt.

Je conduis, tu me punira pour insubordination quand on sera rentrés comme ça.

Gardant les clefs bien en main, il conduisit Aslan jusqu’au côté passager, l’aidant à s’asseoir avant de se mettre derrière le volant, réajustant le siège et les rétro avant de les reconduire à l’appartement du brun. Une chose était sûr, il allait sérieusement faire attention à ce que Aslan ne boit plus en dehors de l’appartement et à moins qu’ils ne soient seuls.

Une fois arrivé, il sortie de la voiture observant Aslan qui s’était endormi durant le trajet et qu’il l’avait passablement empêcher de bien conduire en le prenant à moitié pour une peluche dans son sommeil. Se tirer de là fut compliqué… mais il y parvint au bout de plusieurs minutes avant de faire le tour pour récupérer le Commandant qui n’avait pas décidé de se réveiller.
Bon…

Eh… réveilles-toi Commandant… j’ai pas assez de forces pour te porter…

Il l’aida quand même à sortir du véhicule, le portant à moitié sur son dos pour le conduire jusqu’à l’appartement en titubant comme deux bourrés. Celle-là, il l’espérait vraiment que l’autre débile d’Infinity ne l’ai pas vu.
Refermant difficilement la porte à clef derrière eux, il tituba difficilement sur le canapé. Tant pis pour le lit, il avait pas vraiment la foi d’aller jusque là-bas, sauf si Aslan retrouvait soudainement son courage.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Dim 16 Déc - 19:03


une
véritable
comédie




" Te câliner est aussi un ordre Commandant ?"

C'était quoi, cette question ? Bien sûr que c'était un ordre... tout était un ordre. Un commandant ne donne que des ordres à son lieutenant ! Des ordres de la plus haute importance, qui plus est.

—  Affirmatif, lieutenant.

Il vint se cacher dans le cou de son amant afin d'y déposer quelques baisers, croisant son regard moqueur en se redressant. Cela eut pour effet de lui faire tirer une petite moue boudeuse. Il ressentait bien qu'Asuka appréciait ses baisers... alors il n'avait pas de raison de lui faire cette tête.
Sentant ses forces le quitter, il abandonna l'idée de se dégager des bras de son amant pour conduire et s'y colla un peu plus au contraire, lui signifiant qu'il voulait vraiment rentrer à présent.

Il ferma les yeux pour profiter du baiser que lui donna son amant, s'accrochant à sa veste pour garder un minimum l'équilibre durant ce temps. Il l'adorait vraiment.. Et continuerait assurément de lui donner des ordres de ce genre.

"Je conduis, tu me punira pour insubordination quand on sera rentrés comme ça."

Il ne tenta même pas de bouder en réalisant que les clés n'étaient plus dans sa poche. C'était quel genre de tour, ça ? Il ne savait pas qu'Asuka était un magicien... quel genre de trucs de se genre lui cachait-il encore ?

— Utiliser de la magie pour voler des clés, c'est mal...

Il se laissa trainer du côté passager du véhicule et souffla de soulagement une fois assit. Il n'en pouvait plus... Il était si fatigué qu'il avait l'impression de pouvoir passer une éternité posé là. Il se retint de dormir un moment, fixant Asuka les yeux plissés comme pour le surveiller, jusqu'à ne plus pouvoir tenir et sombrer dans un sommeil profond, tombant aussi contre l'épaule de son amant.

"Eh… réveilles-toi Commandant… j’ai pas assez de forces pour te porter… "

Il rouvrit doucement les yeux en entendant une voix familière. Ah... il faisait encore jour... et pourquoi était-il dans une voiture, déjà ? Asuka le traitait-il de gros ? Il se redressa doucement, étant immédiatement pris à moitié par son amant, qui l'aida à sortir de la voiture et le mena jusqu'à l'appartement avec difficulté, le laissant ensuite s'échouer sur le canapé. Il resta face contre cuir pendant quelques instants avant de se tourner pour voir son compagnon.

—  Tu as de belles fesses aussi...

Il avait oublié de lui rendre le compliment l'autre fois... alors qu'il avait vraiment de très belles fesses, et une belle.... aussi. Enfin, il était magnifique de partout, mais il supposait qu'un compliment à la fois serait mieux que de tout déballer. Il passa une main sur son front en sentant une douleur dans son front. Ah... Ce n'était pas fini.

— Un verre d'eau..  s'il te plait...
   
Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Mar 25 Déc - 21:34

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il se retient de rire devant l’air indigné d’Aslan face à son tour de magie. C’était officiel, il était hors de questions qu’il le laisse de nouveau boire en publique, il était bien trop… hum…
Il trouverait quand même un moyen de se venger d’Eshita pour cela.

Il eut beaucoup moins de résistance qu’il avait pensé pour le mettre du côté passager toutefois, conduire fut une rude épreuve alors que son bras pour passer les vitesses était à moitié prit comme peluche par le brun. Un vrai parcours du combattant… mais ce qui rendait encore un peu plus adorable le brun.
Il soupira, il était complètement perdu… Il ne s’y était pas entendu à celle là.

Le trajet fut un peu plus long qu’à l’allée mais il y arrivèrent sans problème et il soupira de soulagement. A ses côtés, le brun était complètement assoupis et il en profita pour passer une main dans ses cheveux, un peu pensif.
Il chassa toutefois assez rapidement ses pensées pour s’échapper à l’étreinte de son compagnon le plus doucement possible pour éviter tout problème avant de faire le tour de la voiture, le secouant doucement pour le réveiller. Avant il aurait pu le porter et éviter tout les problèmes d’équilibre qui allait suivre.

C’est avec soulagement qu’il réussit à le déposer – un brin brutalement peut-être même s’il avait tenté d’être doux – sur le canapé sans être tombé avant et il soupira en observant le brun. Bon, au moins, ils étaient rentrés.
Bon, maintenant il fallait passer aux choses sérieuses… lui éviter d’être…

Tu as de belles fesses aussi...

...malade. Il pouffa se rapprochant du brun en passant une nouvelle fois sans main dans ses mèches brunes.

Et toi bien éméché… murmura-t-il.
Un verre d'eau..  s'il te plaît...
Évites de trop bouger dans tout les sens… recommanda-t-il avant de filer dans la cuisine.

Il revint quelques minutes plus tard avec un grand verre d’eau, une carafe d’eau et un verre d’eau bien citronné pour lutter contre les effets de l’alcool. Posant le plateau sur la petite table, il aida Aslan à bien se redresser pour lui donner le grand verre avant de s’asseoir à ses côtés, une main dans son dos pour le retenir juste au cas où.

Tu n’avais jamais bu avant ?

Si cela continuait ainsi, il allait lui « voler » toute ses première fois sans même s’en rendre compte. Il passa une main dans ses cheveux, soupirant légèrement sans cesser de l’observer.

Tu vivait vraiment paisiblement…

Ou plus juste était de dire qu’il devait être constamment plongé dans son travail avant.
Il s’appuya contre le dossier du canapé sans cesser de le couver du regard. Mais vraiment, il ne s’y était pas attendu à celle-là.

Dis-moi quand tu veux te coucher… tu sera mieux au lit.

Surtout qu’il aurait certainement encore besoin d’un peu d’aide pour aller dans sa chambre, il ne voulait pas prendre le risque de le voir s’étaler au sol ou prendre un mur ou une porte au passage.

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Mer 26 Déc - 18:12


une
véritable
comédie



«  Et toi bien éméché… »

Il ferma les yeux en sentant son amant lui caresser les cheveux. Ça, ce n’était certainement pas un compliment… mais qu’y pouvait-il, si une folle lui avait servit ce verre plein d’alcool, hein ? Ça avait une gueule de jus de fruit… et il n’avait pas pu se concentrer un instant sur l’odeur tant son esprit était dérangé par l’atmosphère ambiante. Ça se trouve, cette femme avait voulu le tuer avec son maudit verre… La prochaine fois, il resterait à la maison… Dans l’espoir de calmer son mal de tête, même s’il n’avait jamais eu affaire à ce genre de mal et n’y connaissait rien au fond, il demanda un verre d’eau à Asuka.

«  Évites de trop bouger dans tout les sens… »

Il le regarda partir dans la cuisine, esquissant une légère mine boudeuse avec le peu de forces qu’il lui restait. Bouger…

— Comme si je pouvais…

Il avait la nette impression que s’il bougeait trop, il rendrait le contenu de son estomac puis s’endormirait pour un moment. Mais il ne fallait pas.. dégueuler, c’est vraiment pas classe. Dormir, par ailleurs… c’est déjà plus intéressant. Surtout si son ange gardien est avec lui.
Il fit de son mieux pour se redresser lorsqu’Asuka s’installa avec lui, étant revenu avec de l’eau en quantité plus que suffisante.
Il se blottit légèrement contre lui, le trouvant adorable, et aussi car il était chaud et confortable… Cette vieille folle pouvait bien faire ce qu’elle voulait, il était à lui…

« Tu n’avais jamais bu avant ? »

La réponse était sans doute évidente quand on pouvait voir son état, bien qu’il arrivait un peu mieux à réfléchir après avoir dormi. Il en avait eu l’occasion, maintes fois, car il avait aussi été jeune et sans doute un peu con. Mais ça, il ne l’avait pas fait, et encore maintenant il ne souhaitait plus recommencer. Pour quelqu’un comme lui, c’était trop risqué… Il eut un léger rire.

— C’est mauvais pour la santé…

Il but lentement quelques gorgées, appréciant la fraicheur du citron. Voilà qui le réveillait un peu.. il espérait que cela fasse rapidement partir cette maudite douleur.

« Tu vivait vraiment paisiblement… »

Il se tourna légèrement vers lui pour croiser son regard. Paisible ? Ce n’était pas le mot qu’il aurait choisi… Il ne vivait peut-être pas à la manière des autres, en sortant et en s’amusant, mais sa vie n’était certainement pas paisible.

— Tu veux dire, de manière ennuyeuse ? Il eut un léger rire. Je ne sais pas si risquer sa vie et tuer pour ne pas être tué l’est.

De toute manière, il savait depuis le départ dans quoi il s’était engagé, et mener ce genre de vie ne le déprimait pas. Il avait même pu faire une belle rencontre, alors qu’il pensait ne jamais pouvoir être proche de qui que ce soit à nouveau.

« Dis-moi quand tu veux te coucher… tu sera mieux au lit. »

Il avait certainement raison, il était fatigué et avait l’impression que le seul moyen de faire passer ce mal de crâne serait de passer une bonne nuit de sommeil. Surtout qu’il lui semblait que du travail était prévu pour lui le lendemain… jamais deux jours sans. Il avait peut-être choisi la date, en fait… il ne savait même plus.
Il termina son verre, le déposant ensuite avec maladresse sur la petite table. Heureusement qu’il n’était pas plein…

— Bien, allons-y…

Il attendit qu’Asuka l’aide à se lever pour aller en direction de la chambre, tentant de ne pas trop reporter son poids sur lui, et de ne pas gerber, aussi. Une fois au pied du lit, il parvint à s’y hisser, et se laissa ensuite retomber sur le dos en soufflant. Il avait cru ne pas y arriver.

— La nuit ne sera pas aussi plaisante que la précédente… mais je me débrouillerai.

Il ne voulait pas que Asuka se sente obligé de rester alors qu’il était encore tôt, et qu’il aurait encore plus le temps de s’ennuyer qu’habituellement.


   

Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Dim 13 Jan - 16:49

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Mauvais pour la santé… il supposait que tout était dans la modération. Un peu d’alcool de temps en temps n’avait jamais fait de mal à qui que ce soit. Il sourit, un brin moqueur en voyant l’état du brun. Bon, un peu d’alcool pouvait avoir de drôle de conséquence parfois…

Tu veux dire, de manière ennuyeuse ? Je ne sais pas si risquer sa vie et tuer pour ne pas être tué l’est.
Je n’irais pas jusque là… dis-je à voix basse. C’est justement pour cela qu’il faut en profiter…

Mais ce n’était là que son avis, même si lui aussi avait plutôt était discret avant de se faire prendre. Mais lui avait eut des amis sur lesquelles s’appuyer et avec qui s’amuser parfois. A côté de cela, Aslan lui semblait… seul. Mais il ne le connaissait pas vraiment au fond alors, ce n’était pas à lui de juger.
D’ailleurs, il n’aimait pas juger les gens.

Alors, il se contenta de le surveiller du regard, attendant qu’il se remette un peu avant de faire la seconde partie de leur grand périple en direction du lit. Ce qui ne serait pas spécialement une mince affaire.

Bien, allons-y… 

Avec un léger sourire amusé, il aida le brun à se lever du canapé pour le diriger vers la chambre à coucher. Il sentait bien les efforts d’Aslan et leva les yeux au ciel à cela mais ne dit rien. Il n’était pas en mousse même s’il appréciait l’effort.
Il laissa son compagnon se hisser sur le lit, secouant légèrement la tête. Il était vraiment mal… il allait engueuler Eshita la prochaine fois qu’il l’a verrait. Même si cela risquait de ne pas arriver avant un moment et son amie l’avait bien compris. Ils semblaient ne rien n’avoir perdu de leur complicité et se comprenaient toujours sans avoir besoin de beaucoup parler. Comme s’ils s’étaient vu la veille…

La nuit ne sera pas aussi plaisante que la précédente… mais je me débrouillerai. 

Il pouffa légèrement avant de grimper sur le lit, lui ébouriffant doucement les cheveux et le laissant ainsi libre de se blottir contre lui s’il en avait envie. Et il devait avouer que lui-même aurait bien voulu qu’il le fasse.
Il le surveilla en silence jusqu’a ce qu’il s’endorme profondément, caressant de temps à autres ses cheveux. Et quand il fut certain que le brun dorme, il se leva, récupérant la carafe d’eau et le verre afin de les poser sur la table de nuit au cas où il aurait soif pendant la nuit. Ceci étant fait, il alla prendre une douche. Remarqua qu’une fois sous l’eau qu’il avait encore oublié de prendre des vêtements, il soupira avant de profiter de l’eau chaude.

Une fois la douche terminée, il se sécha rapidement mais correctement cette fois avant de passer une serviette autour de sa taille et de retourner dans la chambre à couché. Il observa une nouvelle fois le commandant d’un air pensif, soupirant avant de récupérer un livre au hasard et de remonter sur le lit, se mettant tout bien contre le brun et alors qu’il ouvrait son livre d’une main, il posa l’autre sur les cheveux du brun, le fixant une nouvelle fois.
Il n’y avait pas a dire, il ne savait vraiment pas où les mèneraient tout cela. Est-ce que cela allait durer ? Est-ce que Aslan ne changerait pas tout simplement d’avis quand il en apprendrait plus sur lui ?

Il posa ses yeux sur les lignes de son livre sans vraiment parvenir lire quoique ce soit. Le brun lui semblait vraiment fragile parfois et pourtant, il avait cette force particulière comme l’impression qu’il avait eut quand il était venu le chercher à Hexerei. Aslan savait très bien se débrouiller sans lui, cela ne faisait aucun doute et il avait suffisamment confiance ou du moins, avait suffisamment compris comment il était pour être sûr qu’il ne jouait pas avec lui.
Et pourtant, il ne pouvait pas empêcher son côté parano de prendre le dessus parfois…

Quand le soleil se leva, il était au trois quart de son livre, sa main caressant toujours de temps à autre les cheveux du brun.
Et il ne c’était toujours pas habillé…

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Mar 15 Jan - 22:27


une
véritable
comédie





Messiah s’allongea à ses côtés, dérangeant un peu plus qu’ils l’étaient déjà ses cheveux. Manquant tant de force que de volonté, le brun ne broncha pas, se tournant simplement vers lui pour plonger son regard dans le sien. Ah… heureusement qu’il était allongé, il allait vraiment sombrer sous peu. Et vivement que ce soit le cas, qu’il soit enfin débarrassé de cette maladresse et de cette sincérité naïve… Il usa ses dernières forces pour venir se blottir contre son amant, désormais trop fatigué pour se demander s’il apprécierait ou non.


***

Une main dans ses cheveux le réveilla au petit matin. Il ouvrit légèrement les yeux, les plissant en sentant que son mal de crâne ne l’avait pas quitté. Mais Messiah ne l’avait pas quitté non plus, et quelque part,  peut-être plus qu’il ne se l’avouait, c’était une assez bonne consolation. Il se redressa pour voir le visage de l'ex-détenu. En train de lire ? Était-il resté toute la nuit avec lui, alors qu'il ne pouvait faire que ça ? Il se mit en position assise, allant immédiatement déposer un baiser au coin des lèvres du Psy.

— Je ne savais pas que tu aimais lire.

Cela-dit, il s'étira, pensant à ce qu'il venait de faire, au cours de ces derniers jours. Messiah changeait vraiment son quotidien, et même s'il occupait beaucoup de son temps, le brun se sentait quelque part plus fort et motivé pour affronter chaque nouvelle journée. Il n'oubliait toutefois pas son objectif. Après tout, c'était lui qui avait permit leur rencontre, et il était la raison de vivre du brun depuis des années à présent.

D'ailleurs, mal de crâne ou non, il avait du travail pour la journée, ou plutôt la soirée... un travail important, qui plus est. Si tout se passait bien, le CFS subirait quelques pertes...

—  Pas trop longue, la nuit ?

Il se leva, observant son amant le temps qu'il réponde, et remarquant d'ailleurs que celui-ci était en serviette. Chassant de ses pensées l'idée de lui retirer, il eut un rire et lança avant de quitter la chambre.

—  Je t'aurais bien invité, mais il semble que tu es déjà allé à la douche.


   

Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Jeu 24 Jan - 20:23

Une véritablecomédie

Une bonne journée en perspective...


Il sentit un mouvement à ses côtés et un très léger sourire étira ses lèvres, presque invisible et alors que le brun se redressait, il décida de calmement finir sa ligne pour ne pas perdre le fil de se qu’il lisait. Quand des lèvres se posèrent sur le coin des siennes, il referma le livre pour tourner son regard vers Aslan, le fixant intensément.

Je ne savais pas que tu aimais lire. 
J’ai toujours aimé, répondit-il doucement en haussant légèrement les épaules.

Son amour des livres ne datait pas de ses insomnies forcées mais bien avant… et c’est en lisant qu’il avait souvent passé des nuit blanche d’ailleurs. Il était légèrement nostalgique en pensant à cela, comme si cela venait d’un autre temps avant de se concentrer sur les mouvement d’Aslan.
Il pencha légèrement la tête sur le côté, toujours en fixant le brun pensivement, son livre oublié sur ses cuisses. Apparemment, le Commandant ne supportait pas trop mal les lendemains de cuites…

Pas trop longue, la nuit ? 
J’ai eu de quoi m’amuser, commenta-t-il avec un sourire moqueur.

Il n’avait rien constater de particulier mais observer Aslan dormir… et bien, il devait avouer qu’il trouvait ça assez amusant et divertissant. Il ressemblait à un chaton… ce qui allait plutôt bien avec son caractère, pensait-il.

Le brun se mit à rire et il haussa un sourcil alors que l’autre quittait la pièce. Il soupira légèrement, sortant du lit à son tour tout en laissant son livre sur l’oreiller qu’il avait occupé.
Que lui prenait-il ?

Je t'aurais bien invité, mais il semble que tu es déjà allé à la douche.

Ah…
Il pouffa à son tour, s’étira un peu avant de sortir à son tour de la chambre pour aller rejoindre Aslan dans la salle de bain, un sourire prédateur sur les lèvres.

Malgré ma bouillotte, j’ai eu le temps de me refroidir… je n’ai rien contre le fait de me réchauffer un peu.

Lui tirant la langue d’un air joueur, il retira sa serviette pour lui piquer la place sous la douche, le prenant au passage par le bras pour l’attirer avec lui sous le jet d’eau chaude.
S’il était encore habillé ? Hum… tant pis~

@feat Aslan Wicked Bouh~
Awful
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Ven 25 Jan - 23:19


une
véritable
comédie




"J’ai eu de quoi m’amuser."

Le brun souffla, amusé. Il savait que lire était passionnant, mais amusant ? Et le regarder dormir ne l'était pas non plus... Il secoua la tête, se levant en abandonnant l'idée de comprendre son amant sur ce coup, et pensant plutôt à la bonne douche qu'il allait prendre. Vu la "soirée" qu'il avait passé, cela ne pouvait faire que le plus grand bien, en plus de convenablement le réveiller. À priori, ils passeraient la journée à l'appartement, mais certaines choses devraient être discutées. Des choses sans doute compliquées... qui nécessiteraient son attention toute entière.

Il quitta la pièce après s'être légèrement moqué de Messiah et, comme il l'eut presque prévu, l'ex-détenu le rejoignit dans la salle de bain, se mettant à nu avant de le tirer sous l'eau.. encore habillé.

"Malgré ma bouillotte, j’ai eu le temps de me refroidir… je n’ai rien contre le fait de me réchauffer un peu."

Le commandant lui fit une mine boudeuse, n'appréciant guère la sensation du tissu mouillé contre sa peau. Il vint toutefois capturer ses lèvres avec envie, le mordant avant de le taquiner.

— Tu vas avoir du mal à me les retirer, gros malin...

Après un certain temps passé sous l'eau, le brun ressortit de la salle de bain en premier, soufflant en respirant l'air qui lui semblait frais par rapport à celui de la douche. Il se dirigea dans la cuisine pour préparer du café, se promettant d'attendre qu'il refroidisse un peu avant de le servir à son amant, et préparer le reste du déjeuner. C'est qu'avoir bu lui avait donné faim... ce qui était assez étonnant... il avait plutôt imaginé être malade, mais si c'était comme cela ça l'arrangeait.

Bientôt, il entendit des pas ne pouvant appartenir qu'à Messiah, et l'accueillit dans un léger sourire. Il n'aurait jamais imaginé pouvoir être heureux de revoir sa tête de sale gosse au départ... pour une fois que les choses ne se passaient pas comme il l'avait prévu, ce n'était pas mal. Il se détourna de lui pour verser le café dans deux tasses, puis les déposer sur la tables.

— Alors, depuis quand connais-tu cette femme ? Eshita, c'est ça ?

S'il avait eu un léger soucis au bout d'un moment, il n'en avait pour le moins pas oublié le début de leur petite visite, ni certains propos qui l'intriguaient désormais. Plus que de petits détails comme l'amour de la lecture, il ne connaissait pas vraiment le Psy. Pourquoi il avait agit ainsi, qui il était à la base... c'était une case vide qu'il souhaitait remplir.

   

Revenir en haut Aller en bas
Messiah
Messages : 68
Localisation : Chez Aslan ♪
Loisirs : Causer des ennuis à As'
Humeur : Joueur
http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t183-messiah http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t191-le-carnet-des-timbres-rencontres-messiah#979 http://uberschrift-rpg.forumactif.org/t193-merci-d-oublier-mon-numero-messiah
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 7a7s
Mer 8 Mai - 17:49
Il mata distraitement Aslan qui sortait de la douche avant de soupirer, profitant encore quelques minutes de l’eau bouillante avant de sortir et d’aller se chercher des vêtements propres. Comme d’habitude, il ne s’était séché qu’a moitié et la chemise blanche qu’il avait emprunté était légèrement transparente par endroit à cause de l’eau gouttant encore de ses cheveux. Pieds nu, il se dirigeant tranquillement vers la cuisine où se trouvait le brun, les mains dans les poches.
Il récupéra aussitôt l’une des tasse de café avant de s’asseoir, la gardant entre ses mains tout en observant son reflet dans le liquide noir. Il se sentait brutalement nostalgique…

- Alors, depuis quand connais-tu cette femme ? Eshita, c'est ça ?
- Hum… quelle importance ? Demanda-t-il avec légèreté.

Il ne pensait pas que cela serait sa première question il fallait l’avouer mais il ne voyait pas l’intérêt de l’information. Longtemps ou pas… quelle importance…

- Assez, c’est une amie chère à mes yeux… dit-il doucement.

Même s’il observait toujours sa tasse et son maudit reflet à l’intérieur, on pouvait voir son regard s’être adoucir. Il appréciait beaucoup la jeune femme et lui était reconnaissant sans savoir exactement de quoi. Peut-être simplement de l’avoir reconnu et attendu… d’être toujours présente pour elle malgré tout. Malgré son égoïsme d’alors…
Il releva les yeux vers le brun, un léger sourire moqueur sur les lèvres.

- Peut importe ma position, je ne laisserais personne lui faire du mal.

Intérieurement, il était un brin agité par ce que la conversation allait donné. Avec Aslan, ils ne se connaissaient pas depuis longtemps et malgré les lien qu’ils avaient tissés en peu de temps, il craignait qu’il fasse volte-face brusquement en sachant tout ce dont il avait été responsable puisque même s’il touchait que le CFS, les pertes civils qui avait été entraîné étaient conséquente. Pourtant il n’avait jamais été pour ces pertes, en sauvant le maximum…

- Je suppose que ce n'est pas le plus intéressant de la soirée d'hier pour toi ? Demanda-t-il comme pour ce changer les idées.

Mais une guerre sur des sacrifices, c’était lamentable n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Aslan Wicked
Messages : 68
Localisation : Meguro
Loisirs : Commandant de l'équipe TK 01 ~
Humeur : Déterminé.
Une véritable comédie [PV Messiah] - Page 3 0kl5
Sam 18 Mai - 19:12


une
véritable
comédie




Le Commandant ne put s'empêcher d'observer quelques instants la tenue d'Asuka. Faisait-il exprès de se rendre si attirant ? Non, s'en rendait-il seulement compte ? Certainement pas. Il chassa ses pensées distrayantes, rejoignant l'ex-détenu à la table à manger. Celui-ci semblait pensif, et après la soirée qu'ils avaient passé, Aslan avait bien des idées sur ce qui pouvait occuper l'esprit de son amant. C'était d'ailleurs ce dont il voulait discuter avec lui. Messiah lui avait accordé sa confiance, de manière intime, mais aussi en lui parlant un peu de lui, et même jusqu'à lui présenter son amie. Il lui en était tant reconnaissant que d'autant plus désireux d'en savoir plus sur lui, même s'il ne voulait pas le forcer. Il lui parla d'abord d'Eshita.


"Hum… quelle importance ? "

Il esquissa un léger sourire, mais ne broncha pas. Il était vrai que c'était loin d'être ce qui l'intéressait le plus, mais il voulait quand même savoir. Cela faisait partie d'Asuka. Il se contenta donc de le fixer en attendant qu'il se décide à répondre d'une manière ou d'une autre.

"Assez, c’est une amie chère à mes yeux… "

Il l'avait remarqué dès les premiers instants, mais il se garda de lui faire la réflexion. Dès leur entrée dans ce bar, il avait constaté ce qui semblait être une énorme complicité, même après tant d'années passées séparés. Son sourire s'agrandit très légèrement. Il était vraiment rare de voir cette lueur dans les yeux du jeune homme, et ça en disait long sur ses sentiments envers son amie. Il rajouta finalement.

"Peut importe ma position, je ne laisserais personne lui faire du mal."

Aslan avait déjà remarqué auparavant la volonté d'Asuka à protéger les innocents, et en particulier ses proches, mais cela semblait encore plus fort à présent. C'était quelque chose qu'il aimait chez lui, même s'il avait encore à en apprendre à ce sujet.  Dans les souvenirs qu'il avait de sa conversation avec Eshita, de nombreuses choses l'avaient interpellé.

— Tu retourneras la voir alors. On dirait que tu lui avais manqué, beaucoup même.

Il lui faisait assez confiance pour lui permettre ça, surtout que cette jeune femme semblait détenir de nombreuses informations, cela pourrait se révéler utile. Oui, le brun était toujours calculateur, ça ne changeait pas. Mais quel mal y avait-il à joindre l'utile et l'agréable ?

"Je suppose que ce n'est pas le plus intéressant de la soirée d'hier pour toi ?"

Il releva un regard sérieux vers son amant. Il aurait pu en rire, en repensant à sa cuite, mais il savait aussi bien qu'Asuka qu'ils étaient là pour parler d'autre chose. Comme d'habitude, il n'allait pas plus tourner autour du pot qu'il l'avait déjà fait. Asuka le connaissait assez à présent pour savoir qu'il était comme ça, et de toute manière il restait plus efficace de directement en discuter. Et efficace, il aimait l'être. Il se lança donc.

— En effet. Toi et Eshita avez évoqué plusieurs faits concernant l'attaque qui t'a valu ta place à Exerei. Des choses que je ne sais pas encore. J'aimerais des explications.

En disant cela, il devait vraiment avoir l'air du Commandant qu'il était. Après tout, même si Asuka l'avait un peu éloigné de cela, il aimait commander et le faisait très bien. Il voulait ses réponses, et imaginait qu'après lui en avoir fait entendre un minimum, son amant accepterait au moins de développer.
Outre l'attaque, une autre information semblait lui manquer. Sa première question avait aussi servi à ça, mais il n'avait pas eu de réponse utile.

— En remontant un peu plus, je me demande si vous avez eu un lien autre que simplement amical auparavant. Pourquoi connaissait-elle le Yoake. Cela semblait important quand vous l'avez évoqué.

Plus il y pensait, plus il voulait creuser. Il ressentait une certaine appréhension chez son amant, et voulait la comprendre. Pour cela, il espérait avoir -ou très bientôt- viser dans le mille.

   

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unmee no Shiuchi :: " Tokyo... :: Shibuya-
Sauter vers: